La bourse ferme dans 7 h 49 min
  • CAC 40

    5 828,68
    +30,70 (+0,53 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 723,56
    +17,57 (+0,47 %)
     
  • Dow Jones

    31 961,86
    +424,51 (+1,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,2201
    +0,0033 (+0,27 %)
     
  • Gold future

    1 787,80
    -10,10 (-0,56 %)
     
  • BTC-EUR

    41 036,09
    -256,05 (-0,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 000,34
    +5,68 (+0,57 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,68
    +0,46 (+0,73 %)
     
  • DAX

    14 014,04
    +38,04 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    6 686,49
    +27,52 (+0,41 %)
     
  • Nasdaq

    13 597,97
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 925,43
    +44,06 (+1,14 %)
     
  • Nikkei 225

    30 168,27
    +496,57 (+1,67 %)
     
  • HANG SENG

    30 074,17
    +355,93 (+1,20 %)
     
  • GBP/USD

    1,4149
    +0,0008 (+0,06 %)
     

Stations de ski: Borne appelle à nouveau à "embaucher les saisonniers" en février

·1 min de lecture
Manifestation de saisonniers de stations de ski qui ont bloqué l'accès au tunnel de Fréjus à Modane, en Savoie, le 1er février 2021

Malgré la fermeture des remontées mécaniques, les stations de ski sont priées d'"embaucher leurs saisonniers" en février, pour qu'ils bénéficient comme à Noël d'un chômage partiel "pris en charge à 100%", a indiqué mercredi la ministre du Travail, Elisabeth Borne.

"Je relance un appel aux employeurs en leur demandant d'embaucher leurs saisonniers, de les placer en activité partielle prise en charge à 100%", a-t-elle déclaré sur Radio Classique.

La demande est identique à celle qui avait été "entendue par beaucoup d'employeurs" en fin d'année dernière.

"Globalement, on a à peu près 30.000 saisonniers, sur les 60.000 qui travaillent au moment des vacances de Noël, qui ont pu être embauchés", avec notamment un taux de recrutement de "95% dans les remontées mécaniques", a-t-elle précisé.

Avec les vacances d'hiver, qui débutent samedi, "on sait qu'on a à nouveau un pic au mois de février, où on passe en général à 120.000 saisonniers".

Dans ce secteur "très impacté par les restrictions qui font baisser la fréquentation des stations de ski", l'activité partielle prise en charge à 100% par les pouvoirs publics "sera maintenue jusqu'à la fin de la saison, donc jusqu'au 15 avril", a-t-elle ajouté.

gbh/lum/sp