La bourse ferme dans 1 h 36 min
  • CAC 40

    5 868,04
    -163,44 (-2,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 424,04
    -90,28 (-2,57 %)
     
  • Dow Jones

    30 478,29
    -551,02 (-1,78 %)
     
  • EUR/USD

    1,0417
    -0,0027 (-0,26 %)
     
  • Gold future

    1 817,80
    +0,30 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    18 163,84
    -1 210,18 (-6,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,63
    -26,84 (-6,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,29
    -1,49 (-1,36 %)
     
  • DAX

    12 651,35
    -352,00 (-2,71 %)
     
  • FTSE 100

    7 127,71
    -184,61 (-2,52 %)
     
  • Nasdaq

    10 909,06
    -268,83 (-2,41 %)
     
  • S&P 500

    3 749,88
    -68,95 (-1,81 %)
     
  • Nikkei 225

    26 393,04
    -411,56 (-1,54 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2144
    +0,0021 (+0,18 %)
     

Les stations-service traditionnelles vont-elles bientôt disparaître ?

Les stations-service traditionnelles seront-elles bientôt un lointain souvenir ? Selon le syndicat Mobilians, 27% des stations indépendantes pourraient fermer d'ici à 2035, sans action des pouvoirs publics.

Les pompistes indépendants sont inquiets. D'après l'association des services de l'automobile Mobilians, qui a publié une étude réalisée auprès de 2.400 pompistes, 27 % des stations indépendantes pourraient fermer d'ici à 2035, sans action des pouvoirs publics. En cause ? Le développement des grandes surfaces dans les années 1970, qui ont pu bénéficier de tarifs avantageux sur le prix d'achat du litre de carburant, au détriment des distributeurs locaux, explique Le Figaro. En 1980, il existait près de 40.000 stations-essence traditionnelles ; aujourd'hui, elles ne sont plus que 5.800.

Les stations des grandes et moyennes surfaces, en grande partie responsables de cette baisse, sont, quant à elles, passées de 2.000 à 5.000 sur la même période. Mais cet écart s'est davantage creusé avec les récentes augmentations causées par la guerre en Ukraine. "Une partie des exploitants partent à la retraite, certains cèdent leur commerce et beaucoup disent qu'avec la flambée des cours, ils ne peuvent plus vendre le carburant à ce prix", a déploré Francis Pousse, président de la branche distributeurs de carburants et énergies nouvelles de Mobilians, dans Les Échos.

Vers une diversification

D'après l'enquête de Mobilians, les deux tiers des exploitants des 1.120 stations-service en danger affirment qu'ils pourraient se maintenir si un plan de soutien spécifique était mis en place. Francis Pousse a ainsi suggéré certaines pistes : "Il faut leur donner la possibilité d'investir dans les énergies nouvelles et de se diversifier (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Le classement des pays où le carburant est le moins cher au monde

Automobile : les concessionnaires pas toujours de bon conseil, selon UFC-Que Choisir
Tesla : les employés de l'usine de Shanghai confinés dans un camp militaire
Petit excès de vitesse : vers une sanction allégée pour les automobilistes ?
E85 : voici les modèles qui ont été le plus convertis au bioéthanol depuis le début de l'année
17 radars urbains vont être installés à Marseille

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles