La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 580,18
    -790,63 (-1,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Des startup allemandes veulent offrir des alternatives à SpaceX sur le marché des mini-fusées

·1 min de lecture

L'Allemagne sera-t-elle un jour aussi réputée pour ses fusées que pour ses voitures ? Des startups se rêvent en rivales de la firme américaine SpaceX dans la course au développement de mini-lanceurs, ces futurs "taxis" de l'espace embarquant de petits satellites.

Fin juillet, l'entreprise bavaroise Rocket Factory Augsburg (RFA) a réussi à mettre à feu pour la première fois, durant 8 secondes, le moteur de sa fusée "RFA One", sur le site d'essai de Kiruna en Suède. Son système de "combustion étagée", utilisé par les fusées de SpaceX (Elon Musk) et de Blue Origin (Jeff Bezos), mais inédit en Europe, "permet de mettre en orbite 30% de charge utile en plus", assure Jörn Spurmann, directeur opérationnel de RFA.

À lire aussi — Pourquoi SpaceX, l'entreprise spatiale d'Elon Musk, agace les autorités américaines

Une autre jeune pousse du secteur, HyImpulse, installée dans la Bade-Wurtemberg, a aussi testé le moteur de sa fusée prototype durant plus de 20 secondes, en mai sur les îles Shetland,, en Écosse, en utilisant un carburant à base de ... cire de bougie, censée brûler très vite pour un bon rendement. "Notre technologie est suffisamment avancée pour servir le marché des petits lanceurs", affirme le co-fondateur d'HyImpulse, Christian Schmierer, 33 ans.

Le troisième acteur, Isar Aerospace, près de Munich, attend encore de réaliser un premier essai de moteur. Mais il est le mieux financé des trois, avec un bouquet d'investisseurs comprenant le fonds HV Capital, la banque suisse Lombard (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Blue Origin veut redorer son image et snobe ses concurrents SpaceX et Virgin Galactic
Virgin Galactic remet en vente des billets pour l'espace et double quasiment leur prix
Apple veut détecter les images pédo-pornographiques sur les Iphone de ses utilisateurs
L'armée américaine teste son mini-char autonome pour la première fois
Le variant 'Delta Plus' se répand, il a déjà touché près de 30 pays

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles