La bourse est fermée

Une start-up va créer des autoroutes pour se déplacer à 320 km/h

Et si les trains Hyperloop imaginés par Elon Musk se faisaient dépasser par des voitures? C'est ce dont rêve la start-up Arrivo Loop qui a mis au point un moyen de déplacement ultra rapide qui pourrait devenir concurrent des trains supersoniques, mais aussi des autoroutes traditionnelles. 

Son fondateur Brogan BamBrogan connaît le sujet. C'est un ancien de SpaceX, la société d’Elon Musk qui prépare la colonisation de Mars, et un ex d’Hyperloop One, l’une des entreprises qui avec Hyperloop TT est la plus en avance dans le train supersonique. Pour cet ingénieur, il y a une méthode moins onéreuse, plus efficace et plus rapide à installer pour améliorer la mobilité urbaine tout en désengorgeant les autoroutes et en éradiquant les risques d'accidents. L'idée n'est pas de créer un nouveau réseau routier, mais d'utiliser l'existant.

20.000 véhicules à l'heure sur les voies Arrivo

Il s’agit de routes magnétiques sur lesquelles les véhicules, voitures particulières ou camions, pourront se déplacer à 320 km/h. Comment? Pas en appuyant sur le champignon, mais en s’installant dans des capsules téléguidées. Selon le concepteur, ce projet ne nécessite pas de travaux pharaoniques, comme les tunnels sous vide de la société Boring qu'utilisera l'Hyperloop. Cette voie sera installée en parallèle d’autoroutes existantes.

Mais il ne s’agit pas d’une route secondaire pour faire passer...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi