La bourse est fermée

Cette start-up sait transformer en énergie le gaz issu des décharges

Waga Energy inaugure en Bourgogne sa première unité de production de biométhane à partir de biogaz issu de déchets ménagers enfouis sous terre. Retraitée, cette énergie alimente le réseau de gaz naturel. Une première.

Après la biomasse, ce sont les ordures ménagères enfouies qui sont exploitées pour produire une énergie renouvelable. C'est ce que réalise la start-up Waga Energy dans ce qu'elle présente comme une première mondiale. Fondée en 2015, elle a inauguré officiellement le 20 avril 2017, près de Saint-Florentin (Yonne) sa première unité d’épuration opérationnelle dédiée au traitement du biogaz produit par les déchets ménagers.

Cette unité, la première du genre en France, produit du biométhane (quasiment) pur. Il est injecté directement dans le réseau de gaz naturel qui alimente les particuliers, à partir du site d'enfouissement de déchets exploité par la Coved (cédée récemment par la Saur à Paprec).

Un projet soutenu financièrement par l'Ademe

Selon l'Ademe (agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), ce "gisement" de biogaz délivrera l'équivalent de 20 GWh d’énergie par an, alimentant environ 3.000 foyers ou une centaine de bus.

L'agence a soutenu financièrement ce projet à hauteur de 2,28 millions d'euros, via le programme économie circulaire des investissements d'avenir. Le gaz produit se substitue partiellement au gaz naturel importé des pays producteurs, en valorisant une énergie issue de déchets ménagers locaux.

Waga fait du biogaz une alternative au gaz naturel

En 2012, en France, précise l'Ademe, 73% des tonnages de déchets enfouis l’étaient dans...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi