La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1871
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    35 096,46
    +2 296,80 (+7,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3906
    -0,0051 (-0,37 %)
     

Une start-up parisienne veut lancer un foie gras "gastronomique" cultivé en laboratoire

·1 min de lecture

Gourmey veut lancer un prototype cellulaire pour proposer une alternative au foie gras traditionnel, à l'image des burgers de culture.

Après les burgers de bœuf et les nuggets de poulet produits en laboratoire, bientôt du foie gras de culture ? En plein cœur de Paris, une start-up s'active à développer un prototype cellulaire de ce mets gastronomique. Avec l'espoir d'attirer de nouveaux consommateurs. Hébergée dans un centre de recherche universitaire, la jeune pousse, baptisée Gourmey, travaille depuis deux ans à mettre au point ce produit en cultivant des cellules de canard en laboratoire. A l'occasion d'une levée de fonds de 10 millions de dollars, elle dévoile ce premier projet français de viande cellulaire.

"Nous voulons montrer que la viande de culture ne se limite pas au burger mais que l'on peut faire aussi des produits gastronomiques", explique Nicolas Morin-Forest, l'un des trois jeunes fondateurs de Gourmey. De plus "il y a un besoin très fort pour un produit alternatif au foie gras conventionnel, produit controversé qui va devoir se réinventer". Depuis plusieurs années, les conditions d'élevage des canards et des oies, notamment leur gavage nécessaire pour obtenir du foie gras, font l'objet de polémiques. La vente de ce produit est désormais bannie dans certains endroits du monde comme en Californie et le sera à partir de 2022 à New York.

Gourmey se verrait bien proposer aux restaurants concernés par ces interdictions une nouvelle option : le foie gras cellulaire. Après un parcours entre business et ONG, Nicolas Morin-Forest, 32 ans, décide de faire équipe avec un biologiste cellulaire, Antoine Davydoff, (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Une offre d’épargne boostée à durée limitée
Chine : Hong Kong face à une pauvreté galopante, "trop de gens sans emploi"
Netflix parie sur un nouveau service pour attirer plus de clients
Voici les meilleures compagnies aériennes en 2021
Ikea, Schmidt, Socoo'c... leurs techniques imparables pour vous vendre une cuisine toujours plus cher

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles