La bourse ferme dans 48 min
  • CAC 40

    6 656,26
    +8,95 (+0,13 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 930,99
    +9,72 (+0,25 %)
     
  • Dow Jones

    33 737,02
    -44,46 (-0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,0542
    -0,0018 (-0,17 %)
     
  • Gold future

    1 804,80
    +3,30 (+0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    16 303,43
    +122,44 (+0,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,92
    -1,33 (-0,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,29
    +0,83 (+1,16 %)
     
  • DAX

    14 329,74
    +65,18 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 473,88
    +1,71 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 089,89
    +7,88 (+0,07 %)
     
  • S&P 500

    3 963,52
    +0,01 (+0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 900,87
    +450,64 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2293
    +0,0055 (+0,45 %)
     

Cette start-up normande vous permet de louer des objets au lieu de les acheter

PIXABAY

Pourquoi acheter quand on peut louer ? C’est bien la devise de sept amis normands, originaires de Cabourg et Dives-sur-Mer, qui ont créé une application permettant de louer des objets de manière temporaire sans avoir besoin de les acheter. Leur application, la bien nommée "jachetepas", est disponible sur Android et Apple Store et compte déjà 800 utilisateurs, comme le relate France 3 le 28 octobre.

Les sept compagnons sont partis d’un constat commun : chaque été, à la fin des vacances, les poubelles sont pleines d’objets jetés (bateaux gonflables, bouées, etc.) utiles pour un été, mais pas sur le long terme. "Ce n’est ni écologique ni économique, explique Olivier Ezvan, l’un des fondateurs du projet. Au départ, l’idée était à destination des vacanciers, et puis on s’est rendu compte que le bricoleur peut avoir envie de louer plutôt que d’acheter un outil car ça ne va pas lui servir beaucoup."

Fort de ce constat, en mai dernier, ils lancent l’application "jachetepas" sur Android et Apple Store, mise au point par l’un d'entre eux. Le principe est simple : après avoir téléchargé l’application, il est possible soit de mettre en ligne un objet que l’on souhaite proposer à la location, soit de chercher un objet dont on a besoin ponctuellement ; une sorte d'eBay de la location. "On a eu des propositions un peu insolites comme un ancien camion à pizzas… Cela a un peu dépassé l’idée originale mais on est très contents", indique Olivier Ezvan.

"La phrase que nous répétons entre nous régulièrement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Action : le discounter propose maintenant une carte de fidélité
Elon Musk voudrait faire payer les utilisateurs de Twitter pour avoir un compte vérifié
Des prévisions en hausse pour la compagnie aérienne japonaise ANA
MAE : pourquoi le pionnier de l'assurance scolaire bat de l'aile
Pertes importantes pour la banque centrale Suisse face à la baisse des marchés