La bourse est fermée

Cette huître connectée qui protège les parcs ostréicoles contre le vol

Une PME vendéenne a créé un faux mollusque en plastique bardé d'électronique pour lutter contre les vols d'huîtres. Avec sa coquille en plastique gris-vert et immergée avec les vraies huîtres, ce leurre protège déjà des parcs ostréicoles.

Les vols d'huîtres sont la hantise des ostréiculteurs à l'approche des fêtes de fin d'année. Pour y remédier, l'anti-vol électronique débarque dans les parcs à huîtres par l'entremise d'une jeune société vendéenne. Basée à La Roche-sur-Yon et créée en 2015, Flex Sense a développé une huître connectée en plastique bardée de capteurs qui détecte tout mouvement déclenché en cas de vols de mollusques. 

Chaque année, plusieurs dizaines de tonnes de coquillage sont dérobées dans les parcs ostréicoles. Cette délinquance exaspère les producteurs d'huîtres, contraints de recourir régulièrement à des sociétés de gardiennage ou à des systèmes de vidéosurveillance pour veiller sur leur parc.

"Comme on ne peut pas surveiller tout le littoral, il faut faire preuve d'innovation. L'huître connectée n'est peut-être pas la solution idéale, mais c'est une piste à exploiter", explique à l'AFP, Gérald Viaud, ostréiculteur en Charente-Maritime et président du Comité national de la conchyliculture. Quant à l'efficacité du mollusque anti-vol, il jugera sur pièce "quand un voleur ou une bande se fera piéger".  

Pour développer un système électronique taillé pour la surveillance des parcs ostréicoles, la société s'est appuyée sur son savoir-faire en matière de télémétrie maritime et de capteurs capables de communiquer par ondes radio. "Il a fallu relever deux défis : concevoir...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi