La bourse ferme dans 4 h 22 min
  • CAC 40

    6 565,00
    +11,14 (+0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 782,23
    +5,42 (+0,14 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,35 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0203
    -0,0054 (-0,53 %)
     
  • Gold future

    1 793,30
    -22,20 (-1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    23 817,23
    -526,31 (-2,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    576,14
    +4,86 (+0,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,59
    -4,50 (-4,89 %)
     
  • DAX

    13 804,20
    +8,35 (+0,06 %)
     
  • FTSE 100

    7 493,59
    -7,30 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,29 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 871,78
    +324,80 (+1,14 %)
     
  • HANG SENG

    20 040,86
    -134,76 (-0,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2085
    -0,0054 (-0,44 %)
     

Avec sa start-up Fifty, Alexia Cordier et ses associés lèvent 10 millions de dollars

Antoine Doyen / Mirage Collectif

Fondée en 2018 par Alexia Cordier et son associé Clément Lavollé, la start-up Fifty lève 10 millions de dollars pour accélérer la transformation des entreprises.

La start-up Fifty figurait dans la sélection Ce qui a permis à cette plateforme qui distribue des actions personnalisées à accomplir en situation de travail de réaliser une première levée de fonds d'1 million d'euros. Trois ans plus tard, Alexia Cordier et Clément Lavollé, rejoints depuis par Jérémy Salmon annoncent ce mardi 5 juillet lever 10 millions de dollars auprès de l'Allemand Signals Venture Capital, le Français Eurazeo et les fonds américains Acadian Ventures, S3 Partners et Tekton Ventures. Les frères Hugo et Axel Manoukian, fondateurs de MoovOne rejoignent par ailleurs Fifty sur ce tour de financement.

La moitié des entreprises du CAC 40

L'objectif pour cette jeune société parisienne de quinze salariés est de tripler ses effectifs. "Nous allons pouvoir recruter pour l'accélération commerciale de notre plateforme sur le secteur des grandes entreprises que nous adressons, mais aussi les moyennes entreprises de plus de 1.000 salariés", explique sa cofondatrice Alexia Cordier. Sachant que Fifty compte déjà parmi ses clients la moitié des entreprises du CAC 40, comme le Crédit Agricole, Orange, Axa, L'Oréal, Michelin, Bouygues ou encore La Poste et SNCF. Disponible en cinq langues, la start-up est déjà présente à travers ses clients actuels sur tous les continents. L'objectif aujourd'hui est d'adresser les marchés britannique et allemand afin "d'imposer le eDoing en Europe". D'autres entreprises de taille intermédiaire utilisent déjà la plateforme Fifty, comme la licorne ManoMano qui avait besoin d'un outil comme Fifty pour accompagner son accélération.

Alexia Cordier l'avoue volontiers: "Je ne pensais jamais de ma vie devenir entrepreneure". La jeune femme suit un parcours classique, tout tracé, enchaînant la prépa, l'Essec, un stage chez Procter&Gamble avant d'être embauchée au marketing de Pampers. Mais "je tournais un peu en rond dans mon box, à force de faire des réunions pour préparer des réunions", confie la trentenaire. Elle perçoit un changement de [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles