Publicité
La bourse ferme dans 2 h 11 min
  • CAC 40

    7 935,74
    +5,92 (+0,07 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 872,42
    +8,13 (+0,17 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,23
    -62,27 (-0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0847
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    2 044,50
    +5,60 (+0,27 %)
     
  • Bitcoin EUR

    52 378,94
    +5 044,48 (+10,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,05
    +0,47 (+0,61 %)
     
  • DAX

    17 504,99
    +81,76 (+0,47 %)
     
  • FTSE 100

    7 674,27
    -10,03 (-0,13 %)
     
  • Nasdaq

    15 976,25
    -20,55 (-0,13 %)
     
  • S&P 500

    5 069,53
    -19,27 (-0,38 %)
     
  • Nikkei 225

    39 239,52
    +5,81 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    16 790,80
    +156,06 (+0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2679
    -0,0008 (-0,06 %)
     

Standard & Poor's, Fitch, Moody’s… Pourquoi accorde-t-on tant d’importance à ces agences de notation privées ?

Christian Liewig - Corbis/Getty Images

Le suspens est à son comble. Standard & Poor's (S&P), influente agence de notation, rendra son verdict sur la dette publique française ce vendredi 1er décembre après la fermeture des marchés américains, vers 23 heures. Au ministère de l’Économie et en particulier pour Bruno Le Maire, qui tente de convaincre du sérieux de la politique budgétaire française, la note est très attendue. Elle arrivera vendredi dans la matinée à Bercy. Plus tôt, en octobre, les agences Fitch et Moody’s ont déjà dévoilé leur avis, resté inchangé (AA- et Aa2 respectivement). En juin 2023, S & P avait maintenu la note de la France à AA alors que Fitch avait rétrogradé la France en avril dernier en raison d’un contexte politique tendu.

Ces trois agences privées notent plusieurs fois dans l’année la France. Leur rôle consiste à émettre un avis sur le niveau de solvabilité des Etats ou des entreprises qu’elles évaluent. Plus un pays est jugé solvable, moins son taux d’emprunt est élevé : les investisseurs ont confiance en sa capacité de remboursement et prennent donc un risque moindre. La confiance du marché peut alors porter la politique budgétaire du pays.

Pour mettre au point leur note, Fitch, Moody’s et Standard & Poor’s travaillent sur la base de plusieurs indicateurs. Premier point analysé : «l’équilibre des finances publiques», précise Philippe Trainar, économiste, directeur de la fondation SCOR pour la science et membre du Cercle des économistes. Les agences observent le «poids de la dette publique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Santé : un accord devrait limiter l'installation de nouveaux centres dentaires dans certaines zones
Pétrole : le prix du baril de Brent plonge, l’Arabie saoudite peine à convaincre l'Opep+
Manque de personnel, mauvaise gestion, dette colossale… l'hôpital public est-il incurable ?
Le succès du tabac à sucer chez les jeunes inquiète sérieusement les autorités sanitaires
Jospin, Fillon, Cazeneuve… combien coûtent les anciens Premiers ministres à l’Etat français ?