Publicité
La bourse ferme dans 1 h 25 min
  • CAC 40

    8 101,06
    -40,40 (-0,50 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 034,21
    -12,78 (-0,25 %)
     
  • Dow Jones

    39 843,92
    -29,07 (-0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    -0,0020 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    2 415,00
    -10,90 (-0,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 197,55
    -1 042,20 (-1,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 504,02
    -22,40 (-1,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,74
    -0,92 (-1,17 %)
     
  • DAX

    18 713,42
    -13,34 (-0,07 %)
     
  • FTSE 100

    8 364,57
    -51,88 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    16 840,36
    +7,73 (+0,05 %)
     
  • S&P 500

    5 320,81
    -0,60 (-0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    38 617,10
    -329,83 (-0,85 %)
     
  • HANG SENG

    19 195,60
    -25,02 (-0,13 %)
     
  • GBP/USD

    1,2741
    +0,0029 (+0,23 %)
     

STALLERGENES GREER PUBLIE, DANS LA REVUE THE LANCET REGIONAL HEALTH-EUROPE, SON ÉTUDE MAJEURE EFFICAPSI EN VIE RÉELLE, QUI CONFIRME LE BÉNÉFICE SIGNIFICATIF DE L’ITA EN SOLUTION SUBLINGUALE SUR L’APPARITION ET L’ÉVOLUTION DE L’ASTHME ALLERGIQUE

  • EfficAPSI est à ce jour l’étude en vie réelle ayant réuni le plus grand nombre de patients dans le domaine de l’immunothérapie allergénique (ITA).1

  • La méthodologie rigoureuse utilisée dans cette étude a permis d’obtenir des données importantes sur les produits d’ITA en solution sublinguale de Stallergenes Greer, qui s’avèrent susceptibles de modifier l’évolution de l’asthme allergique. 1

  • Cette étude a montré que le traitement par solution sublinguale de Stallergenes Greer permet une réduction d’un tiers de l’incidence des nouvelles crises d’asthme chez les patients, avec ou sans antécédents d’asthme. 1

  • Les résultats confirment l’efficacité à long terme, en vie réelle, de ces solutions pour le traitement des patients souffrant de rhinite allergique (à partir de 5 ans), avec ou sans asthme préexistant, quel que soit l’allergène. Ils confirment que les solutions sublinguales sont une option thérapeutique causale pertinente pour prévenir l’apparition de l’asthme et en modifier l’évolution. 1

  • En démontrant leur bénéfice dans la prévention de l’apparition et de l’aggravation de l’asthme, les traitements sublinguaux confirment leur utilité en matière de santé publique. 1

BAAR, Suisse, May 02, 2024--(BUSINESS WIRE)--Stallergenes Greer, laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans l’immunothérapie allergénique (ITA), annonce que les résultats de son étude en vie réelle, EfficAPSI, évaluant les effets de ses solutions d’ITA sublinguales sur l’apparition et l’évolution de l’asthme chez les patients atteints de rhinite allergique, ont été publiés dans la revue The Lancet Regional Health-Europe. Cet article, déjà publié en ligne (https://doi.org/10.1016/j.lanepe.2024.100915), sera prochainement disponible en version imprimée.

Cette étude pharmaco-épidémiologique longitudinale et rétrospective en vie réelle a évalué, sur une période de 9 ans, plus de 440 000 patients : plus de 110 000 patients souffrant de rhinite allergique, avec ou sans asthme, traités avec des solutions sublinguales de Stallergenes Greer et médicaments symptomatiques ; comparés à plus de 330 000 patients souffrant de rhinite allergique, avec ou sans asthme, traités uniquement avec des médicaments symptomatiques.

PUBLICITÉ

L’objectif principal de l’étude était d’évaluer les effets en vie réelle des solutions sublinguales de Stallergenes Greer sur la prévention de l’apparition et de l’aggravation de l’asthme chez les patients atteints de rhinite allergique. Les résultats de l’étude sont cohérents sur l’ensemble des catégories d’âge (à partir de 5 ans), des allergènes et des critères d’évaluation.

EfficAPSI a montré, chez les patients traités avec les solutions sublinguales de Stallergenes Greer et des médicaments symptomatiques, par rapport aux patients traités uniquement avec des médicaments symptomatiques :

  • une réduction de 36 % du risque de nouvelles crises d’asthme sur l’ensemble de la cohorte*;

  • une réduction de 38 % du risque d’apparition d’asthme chez les patients ne souffrant pas d’asthme préexistant ;

  • une réduction d’un tiers de l’intensification du traitement préconisé dans le cadre de la Global Initiative for Asthma (GINA), chez les patients souffrant d’asthme préexistant, ce qui démontre l’effet des solutions sublinguales pour prévenir l’aggravation de l’asthme.

« Je suis ravi de la communication de cette vaste étude EfficAPSI auprès de la communauté médicale à travers sa publication dans The Lancet Regional Health-Europe. EfficAPSI confirme le rôle des solutions sublinguales dans l’amélioration de la prise en charge de l’asthme. Ses résultats viennent apporter des données importantes sur la pertinence des solutions sublinguales en tant que traitement étiologique permettant une prise en charge personnalisée, adaptée aux besoins uniques de chaque patient, et offrant de meilleurs résultats cliniques », déclare le Professeur Pascal Demoly, Chef du service de pneumologie, d’allergologie et d’oncologie thoracique du CHU de Montpellier (France), Président de la Société Française d’Allergologie, et membre du comité scientifique de l’étude.

« Il est essentiel d’étudier les effets de l’immunothérapie allergénique sur l’apparition et l’évolution de l’asthme. Grâce à cette étude EfficAPSI en vie réelle, Stallergenes Greer est fier d’apporter des preuves scientifiques et des connaissances précieuses sur le traitement des allergies. Nous restons focalisés sur le développement de solutions visant à modifier l’évolution de la maladie, alimentées par des données cliniques solides, afin de redéfinir la prise en charge des maladies respiratoires et d’améliorer la qualité de vie des personnes souffrant d’allergies », déclare le Dr Elena Rizova, Directrice médicale de Stallergenes Greer.

En démontrant leur intérêt en ce qui concerne l’apparition et l’aggravation de l’asthme, les solutions sublinguales de Stallergenes Greer confirment leur utilité en matière de santé publique. Stallergenes Greer entend intensifier l’utilisation de cette approche en vie réelle pour renforcer le niveau de preuves des bénéfices de ses traitements d’ITA sublinguale. D’autres critères sont en cours d’évaluation et seront publiés ultérieurement.

À PROPOS D’EfficAPSI1

EfficAPSI est à ce jour la plus grande étude de cohorte longitudinale rétrospective réalisée en vie réelle portant sur le traitement par solution d’ITA sublinguale. Le principal objectif de l’étude était d’évaluer les effets en vie réelle de l’ITA sublinguale sous forme liquide sur la prévention de l’apparition et de l’aggravation de l’asthme chez les patients atteints de rhinite allergique. Cette étude a porté, en France, sur plus de 110 000 patients souffrant de rhinite allergique, avec ou sans asthme, traités avec les solutions sublinguales de Stallergenes Greer et des médicaments symptomatiques, et sur plus de 330 000 patients souffrant de rhinite allergique, avec ou sans asthme, traités uniquement avec des médicaments symptomatiques. L’étude EfficAPSI a évalué les données du 1er janvier 2010 au 31 décembre 2018.

EfficAPSI est la première étude sur l’ITA faisant appel à la base de données du SNDS (Système national des données de santé), qui couvre 99 % de la population française, visant à évaluer les avantages thérapeutiques en vie réelle en recoupant ses données avec celles d’un laboratoire pharmaceutique.

L’apparition ou l’aggravation de l’asthme ont été définies, dans le cadre du critère d’analyse principal, sur la base de la première ordonnance présentée par les patients en pharmacie, des hospitalisations et des affections de longue durée (ALD) liées à l’asthme. La délivrance de médicaments en pharmacie a été exclue dans la définition secondaire, axée sur les formes sévères d’asthme. Une définition combinée, à la fois sensible et spécifique, a également été utilisée en tenant compte de la délivrance, spécifiquement en pharmacie, des principaux médicaments (omalizumab ou trois corticostéroïdes inhalés, associés ou non à des agonistes bêta à longue durée d’action), ainsi que des hospitalisations ou des ALD liées à l’asthme. Les analyses ont été classées en fonction de la préexistence ou non d’asthme léger ou modéré afin de mettre en évidence l’apparition ou l’aggravation de l’asthme.

Au total, 112 492 patients exposés (solution sublinguale) et 333 082 patients non exposés (groupe témoin) ont été inclus.

Résultats sur les nouvelles crises d’asthme : chez les patients atteints de rhinite allergique, l’exposition aux solutions sublinguales de Stallergenes Greer est associée à un risque significativement inférieur de nouvelles crises d’asthme par rapport au groupe témoin (médicaments symptomatiques uniquement), selon toutes les définitions (sensible, HR : 0,76, IC 95 % 0,75-0,76 ; spécifique, HR : 0,66, IC 95 % 0,63-0,69 ; combiné, HR : 0,64, IC 95 % 0,63-0,65).

Résultats sur l’apparition de l’asthme : chez les patients atteints de rhinite allergique sans asthme préexistant, l’exposition aux solutions sublinguales de Stallergenes Greer est associée à un risque significativement inférieur d’apparition de l’asthme par rapport au groupe témoin (médicaments symptomatiques uniquement), selon toutes les définitions (sensible, HR : 0,77, IC 95 % 0,76-0,78 ; spécifique, HR : 0,67, IC 95 % 0,61-0,72 ; combiné, HR : 0,62, IC 95 % 0,60-0,63).

Résultats sur l’aggravation de l’asthme : chez les patients atteints de rhinite allergique avec asthme préexistant, l’exposition aux solutions sublinguales de Stallergenes Greer est associée à un risque significativement inférieur de crises d’asthme par rapport au groupe témoin (médicaments symptomatiques uniquement), selon toutes les définitions (sensible, HR : 0,71, IC 95 % 0,70-0,72 ; spécifique, HR : 0,62, IC 95 % 0,59-0,65 ; combiné, HR : 0,62, IC 95 % 0,61-0,63). En outre, une réduction d’un tiers de l’intensification du traitement GINA a été observée, quel que soit le niveau de traitement GINA des patients à l’entrée de l’étude (HR: 0,72, IC 95 % 0,69-0,75 pour le traitement de niveau 1 ; HR : 0,73, IC 95 % 0.68-0.79 pour le traitement de niveau 2; HR; 0,71, IC 95 % 0,65-0,78 pour les traitements de niveaux 3/4).

L’étude EfficAPSI a couvert un large éventail d’allergènes, notamment les acariens, les pollens de graminées, de bouleau et d’ambroisie, ainsi que les phanères de chat. Les résultats se sont avérés positifs et cohérents pour tous les allergènes analysables et dans toutes les catégories d’âge (à partir de 5 ans).

L’étude a été conçue par un comité scientifique composé du Pr Pascal Demoly, Chef du service de pneumologie, d’allergologie et d’oncologie thoracique du CHU de Montpellier (France) ; du Pr Philippe Devillier, de l’Hôpital Foch (Suresnes, France) ; du Dr Jean-François Bergman, Chef du service de médecine interne de l’Hôpital Lariboisière et professeur de thérapeutique à l’Université Paris-Diderot (Paris, France) ; du Dr Bertrand Delaisi (Boulogne-Billancourt, France), et du Pr Mathieu Molimard, Chef du service de pharmacologie de l’Université de Bordeaux (France).

À PROPOS DE LA RHINITE ALLERGIQUE

La rhinite allergique est une pathologie qui touche plus de 500 millions de personnes à travers le monde, lesquelles ont davantage de risques de voir leur maladie s’aggraver ou de développer de l’asthme que le reste de la population. La rhinite allergique se caractérise par des symptômes tels que : éternuements, écoulements nasaux, démangeaisons ou obstructions nasales, larmoiements ou démangeaisons oculaires, etc.2,3 Les symptômes, parfois sévères, peuvent s’exacerber avec le temps et impacter significativement la qualité de vie du patient.2,4,5,6,7

À PROPOS DE STALLERGENES GREER INTERNATIONAL AG

Stallergenes Greer International AG, dont le siège social est situé à Baar (Suisse) est un laboratoire biopharmaceutique international, spécialisé dans la recherche, le diagnostic et le traitement des allergies respiratoires, alimentaires et aux venins par le développement et la commercialisation de produits et de services d’immunothérapie allergénique. Stallergenes Greer International AG est la société mère de Greer Laboratories, Inc. (immatriculée aux États-Unis) et de Stallergenes SAS (immatriculée en France). Pour plus d’informations, rendez-vous sur : www.stallergenesgreer.com.

*score combiné

________________________________
1
Demoly P, Molimard M, Bergmann JF, et al. Impact of liquid sublingual immunotherapy on asthma onset and progression in patients with allergic rhinitis: a nationwide population-based study (EfficAPSI study). Lancet Reg Health Eur. 2024.
2 Demoly P, Corren J, Creticos P, et al. A 300 IR sublingual tablet is an effective, safe treatment for house dust mite–induced allergic rhinitis: An international, double-blind, placebo-controlled, randomized phase III clinical trial. J Allergy Clin Immunol. 2021;147(3):1020-1030.e10
3 Bousquet J, Khaltaev N, Cruz A, et al. Allergic Rhinitis and its Impact on Asthma (ARIA) 2008 update (in collaboration with the World Health Organization, GA(2)LEN and AllerGen). Allergy. 2008 Apr;63 Suppl 86:8-160.
4 Brozek JL, Bousquet J, Agache I, Agarwal A, Bachert C, Bosnic-Anticevich S, et al. Allergic Rhinitis and its Impact on Asthma (ARIA) guidelines— 2016 revision. J Allergy Clin Immunol. 2017;140(4):950–8
5 Linneberg A., Henrik Nielsen N., Frolund L, et al. The link between allergic rhinitis and allergic asthma: a prospective population-based study. The Copenhagen Allergy Study. Allergy. 2002 Nov;57(11):1048-1052.
6 Shin J-W, Sue J-H, Song T-W, et al. Atopy and house dust mite sensitization as risk factors for asthma in children. Yonsei Med J.2005;46: 629- 634.
7 Hankin C. S., Cox L., Lang D., et al. Allergen immunotherapy and health care cost benefits for children with allergic rhinitis: a large-scale, retrospective, matched cohort study. Ann Allergy Asthma Immunol. 2010 Jan;104(1):79-85

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20240502658617/fr/

Contacts

Stallergenes Greer
Communication

Catherine Kress
Tél. : +33 (0)1 55 50 26 05
Email : catherine.kress@stallergenesgreer.com