La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 132,19
    -295,53 (-1,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Stagflation, fin de la mondialisation, climat: Nouriel Roubini prévoit le pire pour 2023 et après

Mega/KCS Presse

Crise stagflationniste, guerre technologique totale, planète inhabitable… L'économiste américain Nouriel Roubini sort un nouveau livre catastrophe Mégamenaces, dix dangers qui mettent en péril notre économie et comment leur survivre. Objectif? Mettre fin au déni collectif de la réalité. Rencontre.

Tiens, le revoilà. Dr Doom ("docteur catastrophe") est de retour, et par la grande porte de l'apocalypse. Souvenez-vous: en août 2006, l'économiste américain Nouriel Roubini, passé par Harvard, annonçait qu'il y avait 70% de chances que les Etats-Unis connaissent une récession, en grande partie due à un effondrement du marché immobilier. Après cette intervention, Wall Street s'était moqué de lui et lui avait collé ce surnom.

Deux ans plus tard, bingo: la grande récession qu'il prédisait venait dévaster la planète. Aujourd'hui, celui qui préfère qu'on l'appelle "docteur réaliste" remet ça, mais en version survitaminée. Ce n'est plus une menace qui plane sur le monde, mais dix "mégamenaces". Et il les détaille dans un livre au titre glaçant, même s'il laisse poindre une lueur d'espoir: Mégamenaces, dix dangers qui mettent en péril notre économie et comment leur survivre, aux éditions Buchet-Chastel.

Lire aussiL’économiste "catastrophe" Roubini livre ses prédictions 2023

"Un ruban attrape-mouches pour mauvaises nouvelles"

Comme en 2006, le pessimisme de cet économiste du verre aux trois-quarts vide suscite les sarcasmes nerveux. Le Financial Times le compare à "un ruban attrape-mouches pour mauvaises nouvelles", ce qui ne l'empêche pas de classer son livre - dont la version en anglais est sortie en octobre dernier - parmi les dix meilleurs essais économiques de 2022. Pour The Irish Times, "Roubini est le Nosferatu des économistes Dracula" , tandis qu'un journaliste de The Australian s'exclame: "Je ne sais pas pour vous, mais si je dois lire un livre sur les dix tendances qui mettent en péril notre avenir, alors ce que je veux vraiment, ce sont des abeilles tueuses. Ou des zombies. Ou des aliens. Hélas, Mégamenaces de Roubini n'a rien de tout cela. Certes, vers la fin, il y a des robots. Mais ils servent surtout fabriquer des voitures."

Si Nouriel Roubini est vexé, il le cache bien. "C'est vrai, The Financial Times a écrit que mon livre ressemblait à un film d'horreur, [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi