La bourse ferme dans 2 h 49 min
  • CAC 40

    6 343,76
    -18,92 (-0,30 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 684,95
    -18,47 (-0,50 %)
     
  • Dow Jones

    32 196,66
    +466,36 (+1,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,0432
    +0,0015 (+0,15 %)
     
  • Gold future

    1 803,90
    -4,30 (-0,24 %)
     
  • BTC-EUR

    28 855,73
    -409,93 (-1,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    674,46
    -6,64 (-0,98 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,83
    -0,66 (-0,60 %)
     
  • DAX

    13 943,73
    -84,20 (-0,60 %)
     
  • FTSE 100

    7 422,95
    +4,80 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    11 805,00
    +434,00 (+3,82 %)
     
  • S&P 500

    4 023,89
    +93,81 (+2,39 %)
     
  • Nikkei 225

    26 547,05
    +119,40 (+0,45 %)
     
  • HANG SENG

    19 950,21
    +51,44 (+0,26 %)
     
  • GBP/USD

    1,2251
    -0,0011 (-0,09 %)
     

Le stablecoin terra chute lourdement, la blockchain à l'arrêt

Après une semaine tumultueuse, le "stablecoin" terra plonge. Cette cryptomonnaie qui était censée rester fixée au prix d'un dollar, s'échangeait pour dix fois moins vendredi, les déboires de ce "stablecoin" ayant amplifié le séisme qui a bousculé le marché des "cryptos" cette semaine. Selon le site spécialisé CoinGecko, le terra (UST), qui s'échangeait pour 1 dollar au début de la semaine, est tombé à environ 10 cents. Ses développeurs, la Luna Foundation Guard, ont annoncé sur leur compte Twitter l'arrêt temporaire de la "blockchain" qui permet de valider ses transactions. Aucune date de relancement n'a été annoncée.

Les "stablecoins" sont des cryptomonnaies, comme le bitcoin, car leurs transactions sont validées par un registre décentralisé, la blockchain, mais leurs émetteurs visent à rester à un prix fixe face au dollar. Objectif : les rendre utilisables comme monnaie là où le bitcoin est trop volatil pour effectuer des paiements. Les plus grandes d'entre elles (le Tether, l'USD Coin et le Binance USD, qui représentent 80% de ce marché des stablecoins évalué à 180 milliards de dollars en mars selon la Fed) sont émises par des entreprises qui affirment détenir des réserves de liquide, ou d'actifs sûrs, équivalant aux "stablecoins" émis.

Le terra, lui, était le principal "stablecoin algorithmique" : ses créateurs garantissaient sa stabilité en effectuant automatiquement des arbitrages avec une autre cryptomonnaie qu'ils émettent, le Luna. Une méthode qui devait en théorie coller (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le plongeon du bitcoin et des cryptomonnaies peut assainir l’écosystème
NFTs, explosion d'une bulle ou saine consolidation du marché : au programme de la newsletter 21 Millions
NFTs : après le football, Sorare s’attaque au baseball américain
Effondrement de la cryptomonnaie Terra, censée être arrimée au dollar
Des utilisateurs d'Instagram vont pouvoir partager des NFT sur le réseau social

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles