Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 073,95
    -3 319,31 (-5,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Stéphane Plaza menaçant au travail ? Cet article de « Libération » épingle davantage l’animateur

Stéphane Plaza, ici au mois de juin 2023, à Paris.
Marc Piasecki / Getty Images for Disney Stéphane Plaza, ici au mois de juin 2023, à Paris.

HARCÈLEMENT - La polémique autour de Stéphane Plaza, sous le coup d’une enquête pour violences conjugales, ne désenfle pas. Ce mercredi 25 octobre, le journal Libération a publié une longue enquête sur celui qui a été élu « animateur préféré des Français » trois années de suite, accusant celui-ci de comportements au travail bien éloignés de son image publique.

Stéphane Plaza, accusé de violences sur d’ex-compagnes, dénonce des « allégations mensongères »

Dans son article, l’autrice - qui dit avoir enquêté pendant un mois auprès des collaborateurs (anciens ou actuels) de Stéphane Plaza - parle d’intimidations. « S’il apprend que je vous ai parlé, je crains pour ma vie. Il est capable de me faire du mal », assure-t-on au quotidien tandis que ni le principal intéressé ni son avocat n’ont souhaité réagir.

PUBLICITÉ

À Libération, on explique aussi que l’animateur et agent immobilier « manque de surmoi ». « Comme il n’a pas conscience de sa façon d’être, il déborde régulièrement », peut-on lire. Plusieurs sources anonymes témoignent d’une forme d’égocentrisme, de nombrilisme, voire de narcissisme chez lui. On raconte qu’il aimerait mettre en scène son « star-système » et demanderait à quiconque le croise de poser avec lui pour prendre des photos.

Stéphane Plaza menaçant ?

C’est pénible, mais pas répréhensible par la loi, contrairement à d’autres de ses comportements. Parmi eux : Stéphane Plaza aurait pour habitude de menacer ceux qui travaillent à ses côtés de les renvoyer. « À la moindre contrariété, comme un retard par exemple, qu’on soit photographe, maquilleuse ou régisseur, on peut être écarté d’un tournage un jour ou plus », explique un collaborateur au quotidien.

« Si tu ne viens pas me voir au théâtre, je vais dire à Nicolas de Tavernost [président du groupe M6] de te virer », aurait prononcé Stéphane Plaza à un salarié du groupe M6. Interrogé par Libération, le groupe nie avoir reçu des signalements de ce genre, susceptibles de s’apparenter à du harcèlement.

Deux semaines avant la publication de cet article, qui évoque aussi le rapport de Stéphane Plaza à l’alcool et des propos sexistes tenus à l’antenne, la justice a ouvert contre l’animateur une enquête pour violences conjugales. « Deux courriers de femmes ont été reçus au parquet de Paris reprochant des violences commises » par Stéphane Plaza « au cours de (leur) relation », a précisé le parquet.

Trois femmes ont depuis été entendues par la police dans le cadre de l’enquête, et deux d’entre elles ont déposé plainte pour « violences par conjoint » contre Stéphane Plaza, indique Mediapart ce mardi 24 octobre.

Une enquête interne chez M6

Cela fait suite à la parution, en septembre, d’un premier article de Mediapart, dans lequel trois anciennes compagnes de l’agent immobilier l’accusaient de violences physiques et psychologiques.

D’après le site d’investigation, ces trois femmes entretenaient une relation sur la même période avec Stéphane Plaza. Et alors qu’il leur promettait exclusivité, mariage et emménagement, Stéphane Plaza se serait montré violent et menaçant avec elles lorsque, chacune de leur côté, elles ont compris qu’il ne leur était pas fidèle.

Désigné depuis plusieurs années animateur préféré des Français, il est l’une des valeurs sûres de M6, réunissant plusieurs millions de téléspectateurs avec ses différents programmes. Le groupe M6, qui a consacré une soirée dédiée à l’animateur télé au mois d’octobre, a lancé une enquête en interne. Stéphane Plaza, lui, a contesté les accusations par le biais de ses avocats.

À voir également sur Le HuffPost :

« L’Amour est dans le pré » : Karine Le Marchand interrogée sur sa relation avec Stéphane Plaza

Stéphane Plaza accusé de violences : la chaîne M6 a ouvert une enquête en interne