SQLI : baisse du chiffre d'affaires trimestriel

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BDX114,190,06


(AOF) - SQLI (Euronext: SQI.NX - actualité) , groupe spécialisé dans le domaine des NTIC (Taiwan OTC: 3606.TWO - actualité) , a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 35,5 millions d'euros au troisième trimestre 2012 contre 37,1 millions l'an passé, ce qui porte le montant total des facturations sur les 9 premiers mois de l'année à 116,8 millions d'euros contre 122,2 millions un an plus tôt. Les variations de périmètre (rationalisation des implantations commerciales au Maroc et au Benelux, cession de SQLI Méditerranée, fermeture des bureaux au Canada et intégration de Wax Interactive !) expliquent l'essentiel de la variation du chiffre d'affaires.


A données comparables, les facturations sont en recul de moins de 1% sur un an.
Au cours des derniers mois, SQLI a poursuivi son développement commercial autour de ses axes prioritaires de développement (focus fort sur les projets S.I. grands comptes, l'e-business et les solutions multi-expertises).

Le groupe a notamment accompagné Borealis (industrie chimique) dans la mise en place d'un système de planification et budgétisation, orchestré la construction de la plateforme e-Commerce et réalisé www.citadium.com, le tout premier site de vente en ligne du groupe Printemps et mis en oeuvre la stratégie CRM mobile de Becton Dickinson (NYSE: BDX - actualité) (équipement médical).



AOF - EN SAVOIR PLUS


LE SECTEUR DE LA VALEUR

Informatique - SSII
Le cabinet d'études PAC a révisé ses objectifs de croissance annuelle du marché français : d'abord attendue en hausse de 0,9%, l'activité devrait finalement se contracter de 1,3% à 1,8%. Les SSII de taille moyenne, sans réelle spécialité ni valeur ajoutée, sont les plus menacées dans le contexte actuel selon la société d'études. Elles pourraient devenir des proies faciles, ce qui relancerait le mouvement de concentration du secteur. Ce mouvement a déjà repris avec l'OPA de 1,7 milliard de livres (2,1 milliards d'euros) réalisée par le groupe canadien CGI Group sur la SSII anglo-néerlandaise Logica (Dusseldorf: 393490.DU - actualité) . L'intérêt de cette opération pour le canadien, qui est l'un des principaux acteurs des technologies de l'information d'Amérique du Nord, est de renforcer sa présence en Europe (Chicago Options: ^REURUSD - actualité) . Logica est issu du mariage entre la société britannique éponyme et le néerlandais CMG.