La bourse ferme dans 6 h 54 min
  • CAC 40

    6 380,66
    -4,85 (-0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 025,06
    -9,19 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,26 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2162
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    1 835,70
    +4,40 (+0,24 %)
     
  • BTC-EUR

    47 958,00
    -239,45 (-0,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 556,63
    +120,85 (+8,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,32
    +0,42 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 394,93
    -4,72 (-0,03 %)
     
  • FTSE 100

    7 148,09
    +18,38 (+0,26 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,44 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 518,34
    +160,52 (+0,55 %)
     
  • HANG SENG

    28 595,66
    -14,99 (-0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,4085
    +0,0096 (+0,69 %)
     

Sport et mangas, une relation fusionnelle depuis 70 ans

Hugo Monier
·1 min de lecture

Olivier Atton et Mark Landers plus forts que Neymar et Cristiano Ronaldo ? Pour toute une génération de Français, sans doute. Le 5 septembre 1988, la France a découvert le premier épisode d'Olive et Tom, l'adaptation animée du manga Captain Tsubasa de Yoichi Takahashi. Cette oeuvre toujours culte aujourd'hui n'est qu'un des nombreux exemples mettant le sport en avant, un genre tout sauf anecdotique dans l'histoire du manga.

Un genre dominant pendant l’après-guerre

Le sport est très lié à l'émerge ce du manga, après la Seconde Guerre mondiale, quand les récits sportifs dominaient les publications de l'époque. "Toutes les séries, les oeuvres liées aux samouraïs, aux militaires, aux choses épiques ont été mises de côté par les Américains lors de l'occupation (entre 1945 et 1952). Il fallait faire oublier le passé immédiat et militariste des Japonais", explique Bounthavy Suvilay, docteur en lettres modernes et spécialiste du manga.

Après le départ des Américains, le sport profite de l'appel d'air car il "servait de substitut au récit épique, le héros va se dépasser parce qu'il va lutter pour son équipe et pas seulement pour lui, comme le héros épique lutte pour son pays" selon Bounthavy Suvilay.

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi