Marchés français ouverture 51 min
  • Dow Jones

    29 683,74
    +548,75 (+1,88 %)
     
  • Nasdaq

    11 051,64
    +222,13 (+2,05 %)
     
  • Nikkei 225

    26 388,04
    +214,06 (+0,82 %)
     
  • EUR/USD

    0,9669
    -0,0070 (-0,72 %)
     
  • HANG SENG

    17 301,21
    +50,33 (+0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    20 096,46
    +469,78 (+2,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,65
    +14,87 (+3,47 %)
     
  • S&P 500

    3 719,04
    +71,75 (+1,97 %)
     

Spie : un profil plus électrisant

Son actualité. Dans une conjoncture difficile, le titre Spie réalise un parcours très honorable avec un repli limité à 1% depuis le début de l'année. S'il a repris 41% en trois ans, il cède 18% par rapport à son plus-haut historique de mai 2017, à 27,4 euros.

Le marché perçoit d'un œil nouveau le spécialiste des services multitechniques dans l'énergie et les communications. Selon le bureau d'études Kepler Cheuvreux, les comptes semestriels dévoilés fin juillet ont dépassé les attentes du consensus, tant au niveau du chiffre d'affaires (+4,1% à données comparables) que de la marge opérationnelle ajustée, en amélioration de 20 points de base.

L'activité a été particulièrement soutenue en France et dans la division Pétrole & gaz et nucléaire. Spie revendique aussi un pouvoir de prix lui permettant de répercuter l'inflation des coûts dans ses prix de vente.

Sa stratégie

Les services multitechniques recouvrent aussi bien la conception, l'installation et l'entretien de systèmes électriques, de chauffage, de ventilation, que la pose de réseaux de télécommunication ou encore la gestion d'infrastructures informatiques. Spie fournit aussi des services spécialisés pour l'industrie nucléaire et les plateformes pétrolières. Les activités de maintenance ont représenté l'an dernier 78% de son chiffre d'affaires.

Elles lui assurent des flux de trésorerie réguliers. Le pari du groupe est d'accélérer sa croissance grâce à la transition énergétique et à la transformation digitale. Il s'attend notamment à un fort développement de marchés, comme la mobilité électrique, le solaire, l'éolien, la biomasse, la fibre optique ou encore l'Cliquez ici pour lire la suite