Marchés français ouverture 41 min
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 257,25
    -76,27 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,1400
    -0,0010 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    24 082,78
    -135,25 (-0,56 %)
     
  • BTC-EUR

    37 021,25
    -855,63 (-2,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 012,54
    -13,19 (-1,29 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Spider-Man à la rescousse des salles de cinéma françaises

·2 min de lecture

Le dernier opus des aventures de l’homme-araignée, intitulé Spider-Man: No way home, a attiré près d’un demi-million de spectateurs, mercredi 15 décembre 2021. Un record depuis le début de la pandémie, qui fait espérer aux exploitants de salles de cinéma des jours meilleurs.

Mercredi 15 décembre 2021, 20h, UGC Ciné Cité Les Halles, . Les spectateurs s’agglomèrent devant la salle pour assister à la projection du film Spider-Man: No way home. “La séance est complète, ça ne sert à rien de faire la queue sans ticket!” s'époumone une caissière. Soudain, un employé libère la voie aux spectateurs. “Calmez-vous!”, s’amuse-t-il face à la foule. Les spectateurs s'engouffrent d’un pas pressé. S’en suivent plus de deux heures de rires et d’applaudissements dans une salle pleine à craquer. Du jamais vu depuis le début de la pandémie de .

476.944 entrées. Près d’un demi-million de spectateurs est venu voir le dernier volet en date de la saga Spider-Man, coproduit par et Marvel, le jour de sa sortie. Un record depuis la sortie du film Le Roi lion, en juillet 2019, bien avant la pandémie de Covid-19. “Même hors-crise, ces chiffres auraient été un très grand succès”, tranche Marc-Olivier Sebbag, délégué général de la Fédération nationale des cinémas français. Alors, en période de pandémie, le super-héros apparaît comme un sauveur pour les exploitants de salles de cinéma.

Car les salles, indépendantes ou appartenant à de grands réseaux, sont mises à rude épreuve depuis mars 2020, et le début de la crise du Covid-19 en France. “En 2020, on a perdu 70% de notre chiffre d’affaires annuel habituel d’1,5 milliard d’euros”, soit une perte d’un peu plus d’un milliard d’euros. “Donc sur 2020 et 2021, on devrait être à un peu moins de deux milliards de chiffres d’affaires perdus”, explique Marc-Olivier Sebbag. En cause: neuf mois de fermeture (jusqu’en mai 2021), des couvre-feux, qui a fait baisser la fréquentation des salles de 50% lors de ses quatre premières semaines d’application, ou des systèmes de jauge.

Une fréquentation 30% plus basse qu'en temps normal

Depuis la levée de la plupart des mesures sanitaires, la situation n’est toujours pas rose: la Fédération nationale des cinémas français indique actuellement une fréquentation plus basse de 30% par rap[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles