La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 160,78
    -7,31 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    13 352,78
    -189,34 (-1,40 %)
     
  • Nikkei 225

    26 170,30
    -841,03 (-3,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1147
    -0,0098 (-0,87 %)
     
  • HANG SENG

    23 807,00
    -482,90 (-1,99 %)
     
  • BTC-EUR

    33 018,36
    +4,57 (+0,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    813,93
    -5,57 (-0,68 %)
     
  • S&P 500

    4 326,51
    -23,42 (-0,54 %)
     

Cette spectaculaire exposition sur l’Evolution au Jardin des Plantes

·2 min de lecture

"L’Evolution en voie d’illumination" est une exposition organisée au Jardin des Plantes par le Muséum d’Histoire Naturelle jusqu’au 30 janvier. Un programme très recommandable pour les vacances scolaires qui démarrent ce week-end.

Oubliez pour quelques semaines encore les jardins botaniques, leurs 2.000 espèces végétales et même les animaux de la ménagerie...Nous rentrons à peine dans l’hiver, la nuit tombe tôt et la sève est redescendue en attendant le printemps. C’est le moment choisi par le Museum National d’Histoire Naturelle pour illuminer l’histoire de l’évolution à travers un parcours très poétique et accessible aux enfants sur le vaste terrain de jeux qu’est le . Troisième édition d’une série d’expositions "en voie d’illumination", est une activité à ne pas manquer pour les petits curieux qui n’ont pas peur d’une virée nocturne à la rencontre de ces drôles de bêtes venues d’il y a très longtemps.

Travail et humour des scientifiques

Le voyage commence aux origines de la vie, il y a plusieurs milliers de millions d’années, avec des créatures aux contours un peu indécis mais auxquels l’illumination donne un aspect fascinant. Visiter cette exposition, ce n’est pas seulement découvrir des espèces disparues. C’est aussi découvrir le travail des scientifiques face à des découvertes parfois surprenantes, et aussi leur humour. Ainsi cet animal qu’ils ont nommé "Hallucigenia" tant son allure leur paraissait étrange! Travaillant sur les premiers fossiles trouvés au Canada, ils ont cru que ses pointes dorsales étaient des pattes…Mais même en la remettant dans le bon sens, il faut avouer que la bestiole demeure étonnante.

Au fil du parcours, on découvre les échinodermes, cousins de nos étoiles de mer, les opabinia, impressionnants avec leurs cinq yeux et leur longue trompe armée d’une pince pour attraper leurs proies, ou encore l’acanthostega, l’un des premiers animaux munis de pattes et de doigts, qui vivait dans l’eau. Car la vie est longtemps restée confinée dans l’eau, expliquent les grands panneaux qui décryptent clairement, pour les enfants les plus grands (et les parents qui ont oublié la chronologie de ces temps anciens!) les différentes périodes de l’évolution.

Le parcours ne serait p[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles