La bourse ferme dans 5 h 14 min
  • CAC 40

    6 566,39
    +12,53 (+0,19 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 784,02
    +7,21 (+0,19 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,35 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0202
    -0,0055 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 795,10
    -20,40 (-1,12 %)
     
  • BTC-EUR

    23 683,77
    -702,43 (-2,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    573,60
    +2,32 (+0,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,14
    -3,95 (-4,29 %)
     
  • DAX

    13 808,74
    +12,89 (+0,09 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,13
    -0,76 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,29 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 871,78
    +324,80 (+1,14 %)
     
  • HANG SENG

    20 040,86
    -134,76 (-0,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2067
    -0,0071 (-0,59 %)
     

SpaceX : un test du Starship se termine par une forte explosion

Starship
Starship

SpaceX a été victime d’un problème lors d’un test du Starship, son futur lanceur. Un essai au niveau de la motorisation du premier étage a provoqué une vive explosion.

Dans le langage d’Elon Musk, c’est le genre d’évènement qui aurait pu donner un « RUD » : Rapid Unscheduled Disassembly ou Rapid Unplanned Disassembly. Cela donnerait en français une traduction comme « Démontage rapide et non planifié » ou « Démontage rapide et imprévu ». L’entrepreneur américain avait utilisé cet acronyme pour évoquer les déboires de l’essai Starship SN9.

Et c’est justement un « RUD » qu’a failli vivre SpaceX lors d’une tentative de mise à feu concernant le premier étage de son futur lanceur Starship. Car un RUD, en fin de compte, n’est qu’un terme pudique pour dire que ça a explosé. Le test mené le 11 juillet 2022 s’est achevé dans une forte explosion, avec un départ de feu au niveau du premier étage du Starship.

Un essai sur la motorisation

Une vidéo mise en ligne le 12 juillet par NASASpaceflight montre les déboires du booster n° 7 sous différents angles. L’explosion s’est déroulée sous l’étage, pendant des essais au niveau de la motorisation — le premier étage de Starship, qui s’appelle Super Heavy, sera à terme propulsé par 33 moteurs Raptor afin d’arracher la fusée à l’attraction terrestre.

Les dégâts subis par le booster et les installations aux alentours restent à évaluer.

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles