La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 742,82
    -34,94 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    13 401,86
    -350,38 (-2,55 %)
     
  • Nikkei 225

    29 518,34
    +160,52 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,2145
    -0,0024 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 595,66
    -14,99 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    45 512,07
    -2 219,25 (-4,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 466,77
    -94,52 (-6,05 %)
     
  • S&P 500

    4 188,43
    -44,17 (-1,04 %)
     

SpaceX pourra envoyer ses satellites Starlink à plus basse altitude

·1 min de lecture

La société SpaceX a été autorisée mardi à placer à une orbite plus basse que prévue les satellites de sa constellation Starlink, qui doit à l'avenir fournir un internet à haut débit depuis l'espace, tout en acceptant certaines conditions après les protestations de plusieurs autres entreprises, dont Amazon. Ces modifications "sont dans l'intérêt du public", a statué la Commission fédérale des communications (FCC) dans une décision publiée en ligne.

Des centaines de satellites ont déjà été mis en orbite par l'entreprise du milliardaire Elon Musk, qui continue à en lancer pour notamment, à terme, couvrir les zones mal connectées ou isolées du globe. Mais SpaceX avait demandé au régulateur américain la permission de pouvoir en placer un certain nombre, environ 2 800, à une orbite plus basse que prévue initialement (540-570 km d'altitude au lieu de 1 000-1 300 km). Amazon avait alors protesté, arguant que cela amènerait les satellites d'Elon Musk dans l'orbite de son propre projet de constellation pour fournir internet, le projet Kuiper, dans lequel l'entreprise de Jeff Bezos prévoit d'investir 10 milliards de dollars (8,3 milliards d'euros).

À lire aussi — Voici les 7 grandes entreprises spatiales engagées dans la bataille des mégaconstellations de satellites

"Selon notre analyse, nous sommes d'accord avec SpaceX que les modifications amélioreront l'expérience pour les utilisateurs du service de SpaceX, y compris dans les régions souvent desservies des pôles", a écrit la FCC dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'UE adopte le texte imposant aux réseaux de retirer les contenus à caractère terroriste en une heure
Apple a doublé son bénéfice net grâce au succès de ses iPhone
L'axe de la Terre se déplacerait plus rapidement en raison du changement climatique, selon une étude
Une dose de vaccin Pfizer ou AstraZeneca réduirait jusqu'à 50% la propagation du virus au sein d'un foyer
Netflix pourrait un jour choisir un programme à votre place dès que vous ouvrez l’appli