La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 169,41
    +3,69 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,84
    +1,01 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,03 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 744,10
    -14,10 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    50 247,34
    -742,91 (-1,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,89
    +8,34 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    59,34
    -0,26 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 234,16
    +31,48 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 915,75
    -26,47 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 768,06
    +59,08 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 698,80
    -309,27 (-1,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3707
    -0,0028 (-0,20 %)
     

SpaceX et la NASA veulent intercepter des objets interstellaires

·1 min de lecture

Le premier objet interstellaire connu, Oumuamua, a été repéré le 19 octobre 2017. Un peu moins de deux ans plus tard, un autre visiteur externe a été découvert, baptisé par la suite 2I/Borisov. Il y a eu un certain nombre de théories différentes sur Oumuamua, y compris des affirmations de professeurs de l'Université de Harvard selon lesquelles il pourrait s'agir d'une sonde extraterrestre à énergie solaire.

Cependant, de nouveaux articles publiés dans une revue de l'American Geophysical Union suggèrent qu'il pourrait s'agir d'un morceau de planète appartenant à un système solaire différent. Selon une étude de l'Initiative for Interstellar Studies (i4is), environ sept objets interstellaires pénètrent dans le système solaire chaque année. Les scientifiques travaillent donc sur des missions visant à les intercepter.

À lire aussi — Des objets interstellaires traversent régulièrement le système solaire, selon une étude

Dans un courriel adressé à Universe Today, Andreas Hein, de l'Initiative for Interstellar Studies, a déclaré que les objets interstellaires "feront également la lumière sur l'inventaire et l'abondance des molécules prébiotiques inhérentes à ces objets. Dans le scénario le plus optimiste, ils pourraient même révéler des traces de vie éteinte (ou existante) sous la forme de biosignatures moléculaires."

Depuis Oumuamua, différentes initiatives ont vu le jour pour étudier les objets interstellaires, notamment le projet Lyra des chercheurs de l'i4is et les études de la NASA (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'identité du mystérieux acquéreur de l'œuvre d'art crypto la plus chère au monde enfin révélée
Le vaccin AstraZeneca recommandé aux personnes de 55 ans et plus
SpaceX et la Nasa ont signé un accord de coopération pour éviter les collisions spatiales
Un télescope révèle les premières images de la 'toile cosmique' dans l'Univers
Écoutez les sons enregistrés sur Mars par le rover Perseverance de la Nasa