La bourse est fermée

SpaceX détient désormais la plus grande constellation de satellites de télécommunications en orbite

Chisato Goya

SpaceX a réussi le lancement de 60 nouveaux micro-satellites pour sa constellation Starlink, le 11 novembre 2019, depuis Cape Canaveral en Floride. Paul Hennessy/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

SpaceX a réussi ce lundi 11 novembre 2019 le lancement de la deuxième flopée de 60 satellites pour son projet de constellation Starlink, censé fournir un accès Internet bon marché et rapide au monde entier. "Déploiement réussi de 60 satellites Starlink confirmé", a tweeté l'entreprise spatiale américaine fondée par le charismatique Elon Musk. La fusée Falcon 9 s'est envolée depuis le site de Cape Canaveral en Floride à 9h56, heure locale (soit 15h56, heure française) et une heure après, les satellites se sont bien positionnés pour pouvoir atteindre une orbite basse terrestre d'environ 280 kilomètres.

Après avoir envoyé la charge utile, le premier étage du lanceur est revenu sur Terre sur une barge de récupération dans l'océan Atlantique. C'est la première fois que SpaceX a fait voler avec succès le premier étage de sa fusée phare à quatre reprises. Avec ce lancement, Starlink est devenu la plus grande constellation de satellites de télécommunications actuellement en orbite avec 120 micro-satellites. Jusqu'à présent, la constellation Iridium Next développée et fabriquée par Thales Alenia Space (TAS), qui compte 75 satellites en orbite basse, occupait la première place du podium.

Successful deployment of 60 Starlink satellites confirmed! pic.twitter.com/bpBqO9oYR3

— SpaceX (@SpaceX) 11 novembre 2019


Falcon 9 delivers 60 Starlink satellites to orbit pic.twitter.com/Vgw10m0Tkz

— SpaceX (@SpaceX) 11 novembre 2019


Ces 60 nouveaux satellites devraient être plus performants que la première série envoyée en mai 2019, car comme l'a expliqué Lauren Lyons, ingénieure de l'équipe Starlink de SpaceX lors d'une web-émission dédiée au lancement. Ils devraient…

>> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Lire aussi : SpaceX franchit une étape clé pour la sécurité des futurs astronautes à bord de la Crew Dragon

Aussi sur Business Insider