Marchés français ouverture 3 h 51 min

Spécialiste de la scoliose, Implanet booste son activité aux USA et se relance en France

latribune.fr

Installé à Martillac en Gironde et implanté à Boston (Etats-Unis) Implanet, groupe innovant dans le traitement des scolioses sévères et sur le marché des prothèses de genou, coté en bourse, vient d'annoncer une croissance de son chiffre d'affaires au 3e trimestre 2019 sur un an (par rapport à la même période en 2018) et sur les neuf premiers mois de l'année.

Les ventes ont ainsi progressé de +12 % au 3e trimestre sur un an, à 1,7 M€, après avoir gagné +2 % au 1er trimestre et +8 % au 2e trimestre. Sur les neuf premiers mois de l'année 2019, l'activité du groupe girondin progresse ainsi de + 7 %, à 5,5 M€, sur un an. Ces bons résultats commerciaux ne règlent pas tous les problèmes et Ludovic Lastennet, fondateur et directeur général du groupe, a déjà eu l'occasion de confirmer qu'Implanet ne serait pas financièrement à l'équilibre avant fin 2021.

Un changement de stratégie qui semble payer

L'année 2019 conforte néanmoins le directeur général d'Implanet par rapport aux options qu'il a prises.

"Conformément à notre objectif, le 3e trimestre confirme le retour à la croissance amorcé sur le premier et le second trimestre. Une hausse de 12 % sur le troisième trimestre permet d'afficher +7 % de croissance à fin septembre. Notre stratégie de ventes directes associée à des partenariats avec des acteurs comme Kico Knee et SeaSpine commence à porter ses fruits. La trajectoire est fixée et nous restons concentrés sur le bon déroulement de nos axes stratégiques afin d'accélérer l'internationalisation de notre activité et de progresser sur des marchés où les marges générées nous permettent d'améliorer notre rentabilité" déroule ainsi Ludovic Lastennet.

La direction du groupe précise que sur les neuf premiers mois de l'année les ventes des dispositifs Jazz ont progressé de 10 % sur un an, à 3,57 M€, en particulier grâce à la croissance de l'activité aux Etats-Unis, à + 13 % pour 1,78 M€.

Les feux verts de

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr


Implanet estime pouvoir équilibrer ses comptes d’ici fin 2021
Implanet commence à convaincre aux Etats-Unis
Implanet décroche 1 M€ et un contrat pour l'Australie et les Etats-Unis
Implanet enregistre un recul de son activité