Marchés français ouverture 8 h 30 min
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9828
    +0,0027 (+0,28 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 901,34
    +160,50 (+0,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    444,05
    +8,70 (+2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     

"Je soutiendrai Liz Truss", promet le Premier ministre britannique Boris Johnson dans son discours d'adieu

POOL/AFP - JUSTIN TALLIS

Après trois années à la tête du gouvernement, Boris Johnson quitte officiellement son fauteuil ce mardi. Il va rendre officiellement sa démission à la reine Elizabeth II.

Le Premier ministre britannique sortant Boris Johnson a promis ce mardi 6 septembre d'apporter son "fervent soutien" à lors de son dernier discours en tant que

"C'est fini les amis", lancé Boris Johnson avant de s'envoler pour Balmoral (Ecosse) où il va présenter officiellement sa démission à

Dans son discours, Boris Johnson, poussé à la démission début juillet , a énuméré Brexit, campagne de vaccination contre le Covid-19, soutien à parmi les réussites de son mandat.

"Je soutiendrai Liz Truss et son gouvernement à chaque étape", a-t-il assuré.

"J'offrirai à ce gouvernement le plus fervent soutien"

Alors que les spéculations vont bon train sur son avenir, Boris Johnson s'est comparé à un propulseur de fusée "qui a rempli sa fonction et va à présent revenir doucement dans l'atmosphère et tomber de manière invisible dans quelque obscur coin du Pacifique".

"Et comme Cincinnatus", qui a été consul et, ont souligné certains observateurs, est finalement revenu à Rome, "je retourne à mon plan et j'offrirai à ce gouvernement le plus fervent soutien".

Remerciant le personnel qui s'est occupé de lui et sa famille et de son chien Dylin, Boris Johnson a souligné que si le Jack Russell, réputé très turbulent, et Larry, le chat de Downing Street, "peuvent laisser derrière eux leur difficultés occasionnelles, le parti conservateur le peut aussi", après les divisions de la campagne.

Elue lundi par les adhérents du parti conservateur, Liz Truss, 47 ans, doit après la démission formelle de Boris Johnson être chargée par la reine de former un gouvernement.

Liz Truss sera la 15e Première ministre d'Elizabeth II, la quatrième du chat Larry.

(Avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi