Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 957,64
    +428,71 (+0,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 454,02
    -14,08 (-0,96 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

SOPK : suivre ce régime aiderait à tomber enceinte

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est un dérèglement hormonal qui touche environ une femme sur dix en âge de procréer et est une cause fréquente d'infertilité féminine. C'est pourquoi les recherches de l'Institut d'endocrinologie de Cleveland (Etats-Unis) peuvent apparaître comme une bonne nouvelle.

Les scientifiques ont en effet découvert que le régime cétogène (très faible en sucres et riche en gras) permettrait d'augmenter la fertilité chez les femmes atteintes du SOPK, en les aidant à perdre du poids et à retrouver une ovulation régulière.

Un suivi chez 4 femmes en surpoids

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont suivi 4 femmes âgées de 24 à 29 ans atteintes de SOPK et avec un indice de masse corporelle (IMC) allant de 30 à 42. Toutes avaient des antécédents d'infertilité liée au SOPK (incapacité de concevoir après 1 an de rapports sexuels non protégés).

PUBLICITÉ

Les 4 patientes, qui avaient été envoyées au Centre d'endocrinologie par leur médecin traitant, ont suivi un régime cétogène et ont ainsi pu perdre du poids (allant de 9,5 kg à 18 kg). Toutes les 4 avaient des règles irrégulières avant de commencer leur régime, et leur cycle est redevenu régulièr dans les 4 à 8 semaines qui ont suivi le début de leur nouveau mode d'alimentation.

La perte de poids provoque le retour de l'ovulation

"Le régime cétogène pourrait avoir un bénéfice prometteur pour les femmes atteintes (...)

Lire la suite sur Topsante.com

La solution d'un nutritionniste pour maigrir en mangeant plus
Il y a bien un moment idéal pour se peser : le conseil d'un médecin
Minceur : cet aliment est le meilleur pour l'humanité selon l'OMS
Une semaine de repas pour perdre les kilos des vacances
Peut-on vraiment maigrir en buvant du jus de citron à jeun ?