Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 255,27
    +523,24 (+0,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Comme Sophie Davant, peut-on vous refuser une augmentation "si votre conjoint est suffisamment payé" ?

Eric Fougere - Corbis / Getty Images

“Votre mari est suffisamment bien payé”, aurait répondu un ancien directeur de la rédaction de France 2 à Sophie Davant qui venait demander une augmentation de salaire. Voici ce que l'animatrice a déclaré cette semaine lors de son passage dans l’émission Clique, sur Canal+. La question des salaires hommes / femmes reste encore aujourd'hui un sujet particulièrement sensible. Dans l’Hexagone, les écarts salaires hommes/femmes restent de facto importants. Quelques chiffres : le revenu des femmes est en moyenne inférieur de 24,4% à celui des individus de sexe masculin en 2021, détaille une étude de l’Insee parue en 2023. Du côté des augmentations, les salariées françaises ont vu leurs revenus progresser de 4,15% l'année dernière, contre 5,52 % pour les hommes, relate ADP Reseach Insititute dans son rapport “People at work en 2023”. Autre élément notable : seules 53% des femmes espèrent une augmentation de salaire en 2023... contre 75% des hommes. Et de toute évidence, les femmes restent, encore aujourd’hui, en majorité moins enclines à demander des augmentations que leurs homologues masculins.

Que dit donc précisément le droit à ce sujet ? Rappelons d'abord que refuser une augmentation n’a rien d'illégal. "Il n’existe pas d'obligation d’augmenter les salariés, qu’ils soient hommes ou femmes, à condition d’atteindre les minimums légaux", souligne Delphine Robinet, avocate spécialisée en droit du travail et en droit social au barreau de Lyon. En revanche, le code du travail garantit (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite