Marchés français ouverture 4 h 43 min
  • Dow Jones

    26 659,11
    +139,16 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    11 185,59
    +180,72 (+1,64 %)
     
  • Nikkei 225

    23 146,37
    -185,57 (-0,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1692
    +0,0014 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    24 521,14
    -65,46 (-0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    11 526,73
    -22,45 (-0,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,13
    +21,45 (+8,84 %)
     
  • S&P 500

    3 310,11
    +39,08 (+1,19 %)
     

Sony présente son premier écran qui permet de créer des images holographiques sans casque

Edward Back, Journaliste hi-tech
·1 min de lecture

Pour les artistes et ingénieurs qui travaillent sur les objets virtuels, les casques de réalité virtuelle ou augmentée ne correspondent pas nécessairement à leurs besoins. Sony vient d’annoncer une nouvelle alternative à ces appareils sous la forme d’un « écran de réalité spatiale » baptisé Spatial Reality Display.

L’appareil fonctionne grâce à un « micro-objectif optique » qui permet une vue stéréoscopique sans avoir besoin de porter de lunettes spéciales. Le Spatial Reality Display mesure 15,6 pouces et affiche une définition 4K (3.840 pixels x 2.160 pixels). Sony annonce la prise en charge à 100 % de l’espace colorimétrique Adobe RVB.

Des professionnels témoignent de leur expérience avec le Spatial Reality Display. © Sony

Un affichage qui suit les mouvements de l’utilisateur

Ce n’est pas le premier écran holographique, et il se distingue de son concurrent, le Looking Glass, grâce à son suivi oculaire qui détermine la position exacte dans l’espace de l’utilisateur et change l’affiche selon ses mouvements. Ainsi, en se penchant il est possible de voir sur le côté d’un objet virtuel comme s’il était réellement présent. Cela signifie toutefois que l’écran ne fonctionne qu’avec un seul utilisateur.

L’écran est compatible avec les moteurs de jeux Unity et Unreal Engine 4 et nécessitera un ordinateur suffisamment puissant. Sony recommande au moins un processeur Intel Core i7-9700K et une carte graphique Nvidia GeForce RTX 2070 Super. Le Spatial Reality Display sera disponible au grand public au mois de novembre directement sur son site Web. Avec un tarif de 5.000 dollars US (4.260 euros environ), les acheteurs potentiels auront certainement les moyens de s’équiper un ordinateur dernier cri pour l’accompagner.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura