La bourse ferme dans 31 min
  • CAC 40

    6 578,93
    -32,57 (-0,49 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 097,25
    -25,88 (-0,63 %)
     
  • Dow Jones

    33 964,11
    +18,53 (+0,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,1952
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 790,30
    +12,90 (+0,73 %)
     
  • BTC-EUR

    28 634,39
    +3 764,27 (+15,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    823,03
    +12,83 (+1,58 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,86
    +1,01 (+1,39 %)
     
  • DAX

    15 529,57
    -106,76 (-0,68 %)
     
  • FTSE 100

    7 108,10
    +18,09 (+0,26 %)
     
  • Nasdaq

    14 278,33
    +25,06 (+0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 251,83
    +5,39 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    28 874,89
    -9,24 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 817,07
    +507,31 (+1,79 %)
     
  • GBP/USD

    1,3968
    +0,0021 (+0,15 %)
     

Comment les sons de la nature prennent soin de vous

·2 min de lecture

Les articles liant nature et santé peuvent vite paraître ésotériques ou mystiques. Rassurez-vous, ce n'est pas le cas de celui-ci. La pollution sonore et ses effets sur la santé font l'objet de nombreuses études. Une revue publiée en 2014 dans The Lancet rapportant les résultats d'études observationnelles et expérimentales conclut que l'exposition au bruit est délétère sous plusieurs aspects (gêne, perturbation du sommeil, somnolence, baisse des performances hospitalières, augmentation de l'incidence des maladies cardiovasculaires, altération des performances cognitives à l'école). C'est une véritable question de santé publique. D'un autre côté, le contact avec la nature, via un nombre conséquent de paramètres (activité physique, diminution de l'exposition aux pollutions atmosphériques, lumineuses et sonores) permet d'espérer de nombreux bénéfices sur le bien-être. C'est ce que relate par exemple un article publié dans la revue Environmental Health Perspective. 

Une récente méta-analyse d'études expérimentales, parue dans la revue Proceedings National Academy of Science, se concentre sur les bénéfices sur la santé que nous pourrions obtenir en aménageant correctement l'acoustique de nos espaces naturels. Selon cette dernière, les sons naturels auraient un effet positif sur des variables physiologiques d'intérêts (fréquence cardiaque, pression artérielle, douleur perçue, activité des glandes sudoripares, sécrétion de cortisol) et psychologiques (niveau de stress et de contrariété). Plusieurs théories et hypothèses sont mobilisées pour expliquer ces observations. Premièrement, la fonction camouflage des sons naturels diminue la perception de la pollution sonore urbaine. Deuxièmement, la perspective évolutive qui fait que le bruit de notre environnement serait source d'apaisement étant donné qu'à l'instar de la vision, il permet de savoir ce qui se trame en son sein. Pour en savoir plus sur ce domaine de recherche, nous avons discuté avec Jérôme Sueur,...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles