Marchés français ouverture 5 h 58 min
  • Dow Jones

    29 683,74
    +548,75 (+1,88 %)
     
  • Nasdaq

    11 051,64
    +222,13 (+2,05 %)
     
  • Nikkei 225

    26 398,64
    +224,66 (+0,86 %)
     
  • EUR/USD

    0,9693
    -0,0046 (-0,47 %)
     
  • HANG SENG

    17 250,88
    -609,43 (-3,41 %)
     
  • BTC-EUR

    20 064,95
    +200,85 (+1,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    444,08
    +15,30 (+3,57 %)
     
  • S&P 500

    3 719,04
    +71,75 (+1,97 %)
     

Un sondage de Travelers Canada révèle qu’un Canadien sur cinq avoue avoir été impliqué dans un accident de la route ou dans une collision ou les avoir évités de près à cause d’une distraction

TORONTO, April 28, 2022--(BUSINESS WIRE)--Travelers Canada, la division canadienne de The Travelers Companies, Inc. (NYSE : TRV) publie aujourd’hui les résultats de son sondage de 2022 sur les risques de la distraction au volant, qui révèlent que la plupart des conducteurs canadiens font preuve de comportements dangereux même s’ils connaissent les risques inhérents. Bien que 77 pour cent des Canadiens affirment que la distraction au volant est très dangereuse et qu’ils font tout leur possible pour l’éviter, la moitié des répondants admettent parler au téléphone ou utiliser leur appareil lorsqu’ils conduisent. Un conducteur sur cinq avoue notamment avoir eu un accident de la route ou une collision ou les avoir évités de justesse à cause d’une distraction.

Selon Paul Stone, vice-président, Distribution et ventes à Travelers Canada, « Découvrir qu’un large pourcentage de la population admet faire preuve de comportements dangereux est alarmant. Cela signifie que des mesures supplémentaires doivent être prises pour convaincre les conducteurs de ne pas utiliser leur téléphone et de se concentrer sur la route. Le temps est venu de revoir nos façons de faire et d’assumer le rôle vital que nous devons tous jouer pour renforcer la sécurité sur nos routes. »

Le stress lié au travail peut être un des facteurs qui contribuent à la distraction au volant. Selon le sondage, 29 pour cent des Canadiens disent répondre à des appels, à des textos ou à des courriels professionnels au volant. Lorsqu’on leur demande pourquoi, ils expliquent qu’ils craignent qu’il s’agisse d’une urgence liée à leur travail (44 %), qu’ils ressentent le besoin d’être en tout temps disponibles (30 %) et qu’ils ne veulent pas manquer de message important (28 %).

Interrogés sur les attentes fixées par leur employeur, 19 pour cent des Canadiens employés disent ne pas avoir de politique formelle d’entreprise sur l’envoi ou la réception d’appels, de textos ou de courriels professionnels au volant. Pourtant, là où une telle politique existe, la majorité des employés (87 %) disent la respecter en général ou en tout temps. Ces chiffres suggèrent que la mise en œuvre d’une politique est un moyen efficace de changer les habitudes de conduite dangereuses qui sont associées au travail.

Selon les résultats du sondage, les conducteurs ont aussi davantage tendance à changer leurs habitudes lorsque leurs passagers les interpellent. Effectivement, 86 pour cent des répondants qui utilisent leur téléphone au volant affirment qu’ils le feraient moins si un passager leur en parlait. Cependant, la probabilité que cela se produise dépend de l’identité du conducteur. Par exemple :

  • 35 pour cent des Canadiens interpelleraient leur conjoint(e) ou leur partenaire;

  • 23 pour cent interpelleraient leurs amis;

  • 7 pour cent interpelleraient leurs collègues;

  • 2 pour cent interpelleraient leur supérieur(e) ou leur gestionnaire.

Pour en savoir plus sur le sondage sur les risques de la distraction au volant de Travelers Canada et sur comment la prévenir, veuillez consulter le site TravelersCanada.ca.

À propos du sondage sur les risques de la distraction au volant de Travelers Canada

Ce sondage a été réalisé du 4 au 7 avril 2022 auprès de 1 010 Canadiens de 18 à 69 ans, un échantillon représentatif de la population du pays équilibré et pondéré par âge, par sexe et par région. Tous les répondants sont membres du forum Angus Reid. À titre comparatif seulement, un échantillon aléatoire de cette taille produirait une marge d’erreur de +/-3,1 points de pourcentage à un niveau de confiance de 95 pour cent. Le sondage était offert en français et en anglais.

À propos de Travelers Canada

The Travelers Companies, Inc. (NYSE : TRV) est un important fournisseur en assurance de dommages automobile, habitation et des entreprises. Travelers, qui fait partie de l’indice Dow Jones des valeurs industrielles, compte environ 30 000 employés et a généré un revenu de 35 milliards de dollars US approximativement en 2021. La Compagnie d’Assurance Travelers du Canada, la Compagnie d’assurance générale Dominion du Canada, La Compagnie d’Assurance Saint-Paul (succursale canadienne) et La Compagnie d’Assurance Travelers du Canada sont les assureurs canadiens autorisés connus sous le nom de Travelers Canada. Pour de plus amples renseignements, consultez le site http://www.travelerscanada.ca/.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20220428005274/fr/

Contacts

Médias :

Keera Hart, Kaiser & Partners, 905 580-1257
Keera.Hart@kaiserpartners.com

Sperry Mylott, 860 277-5075
smylott@travelers.com

Janette Baxter, 860-954-3869
jebaxter@travelers.com