La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 919,84
    -50,63 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 746,40
    +32,49 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    29 839,71
    -660,34 (-2,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1729
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    35 645,30
    -1 987,46 (-5,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 037,45
    -26,40 (-2,48 %)
     
  • S&P 500

    4 354,19
    -3,54 (-0,08 %)
     

Sondage-Présidentielle: Valérie Pécresse recolle à Xavier Bertrand

·2 min de lecture

SONDAGE - La présidente de la région Ile-de-France, qui a "droitisé" son message, se rapproche de Xavier Bertrand. A gauche, Jean-Luc Mélenchon fait la course en tête.

A huit mois de l’élection présidentielle, . Dans notre enquête Harris Interactive, la présidente de la région Ile-de-France récolte les premiers fruits de la vaste contre-offensive qu’elle a engagée au cœur de l’été face à Xavier Bertrand, parti le premier en campagne. Elle gagne 1 point dans les intentions de vote au premier tour de la présidentielle, à 14%, et recolle avec le patron de la région des Hauts-de-France, crédité lui de 16%. , qui faisait sa rentrée politique en terres chiraquiennes à Brive-la-Gaillarde (Corrèze) le 28 août, poursuit son ascension: depuis juin, elle a gagné 4 points dans notre enquête. Le résultat d’une stratégie millimétrée.

Sous l’impulsion de son directeur de campagne Patrick Stefanini, en droitisant son message: contrôle de l’immigration, "impunité zéro", suppression de postes de fonctionnaires, etc. Des marqueurs de droite qui lui font gagner 5 points en deux mois chez les électeurs de François Fillon en 2017. "Le rebond de Valérie Pécresse peut aussi être attribué à la très forte exposition médiatique dont elle a disposé ces dernières semaines", indique Jean-Daniel Lévy, directeur général délégué d’Harris Interactive. "Elle est davantage identifiée des Français, bénéficiant en outre pour élément différenciant du fait qu’elle soit une femme."

Ciotti fait pschitt

Pour , qui espérait tuer la concurrence dès la rentrée en atteignant rapidement la barre symbolique de 20%, la déconvenue est de taille. Il n’est pas parvenu à décrocher sa concurrente et voit même sa dynamique s’essouffler. Depuis son bond post-régionales (+4 points), l’ancien ministre stagne dans les sondages et ne parvient pas à s’accrocher au duo Macron-Le Pen. "Xavier Bertrand peut toutefois se rassurer en se disant que malgré l’intense battage médiatique autour de Valérie Pécresse il reste en tête", pointe Jean-Daniel Lévy. Le resserrement entre les deux candidats de la droite complique sérieusement la tâche de , président des Républicains, qui aurait préféré s’épa[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles