La bourse ferme dans 4 h 57 min
  • CAC 40

    6 666,75
    -3,10 (-0,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 168,96
    +2,13 (+0,05 %)
     
  • Dow Jones

    35 457,31
    +198,70 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1633
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • Gold future

    1 779,60
    +9,10 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    54 950,99
    +1 035,88 (+1,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 481,24
    +17,88 (+1,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,09
    -0,87 (-1,05 %)
     
  • DAX

    15 533,92
    +18,09 (+0,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 220,47
    +2,94 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    15 129,09
    +107,28 (+0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 519,63
    +33,17 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 255,55
    +40,03 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 136,02
    +348,81 (+1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3758
    -0,0036 (-0,26 %)
     

Un sondage mondial d’Egon Zehnder révèle que les PDG sont davantage conscients d'eux-mêmes, ils doivent cependant devenir plus relationnels et capables de s'adapter

·6 min de lecture

Un sondage effectué auprès de près de 1 000 PDG d'entreprises mondiales révèle que les récents défis sociaux et économiques ont conduit à des niveaux sans précédent d’autoréflexion et de développement – modifiant les perspectives des PDG et le rôle de leadership

ZURICH, September 16, 2021--(BUSINESS WIRE)--Egon Zehnder, le leader mondial du conseil en leadership, a annoncé aujourd’hui les résultats d’un sondage mené auprès de 972 PDG à travers le monde, prenant le pouls de la manière dont les rôles et attentes des PDG évoluent face aux défis mondiaux considérables et aux tendances émergentes. L’étude a permis de découvrir que l’autoréflexion et le développement personnel ont fait un bond en avant pour se retrouver parmi les principales priorités des PDG alors qu’ils deviennent de plus en plus conscients d'eux-mêmes, réalisant que la clé de la prospérité réside dans l’amélioration du côté humain de leur leadership.

Alors que les demandes accrues pour l'égalité au travail et de nouvelles pressions autour du travail hybride continuent de façonner radicalement la culture d’entreprise, les PDG partout dans le monde réévaluent leur rôle, leur manière de s’engager avec leur équipe, ainsi que la manière dont ils tiennent leur organisation – et eux-mêmes – responsables pour parer leurs activités pour l’avenir. Aujourd’hui, les PDG voient la priorisation de leur propre développement et l'exploitation des sources d’énergie intrinsèques des individus dans leurs organisations comme un élément crucial pour naviguer dans des environnements d'affaires complexes.

Les principales conclusions sont les suivantes :

  • 90 % des PDG signalent qu’ils sont passés au centre de voix de plus en plus fortes, plus diversifiées et divergentes. Lorsqu’on les questionne au sujet de l’impact de la conjoncture récente sur leur organisation, la plupart des PDG mettent en exergue l’accélération des changements et de la prise de décision, ainsi qu’une plus grande incertitude économique. Ces changements sont révélateurs des complexités et de l’évolution rapide qui remodèlent l’entreprise – et les PDG répondront à davantage de parties prenantes et seront mesurés avec des moyens nouveaux et émergents.

  • 83 % des leaders considèrent qu’il est essentiel de réfléchir à leur propre style de management – un chiffre en hausse par rapport aux 66 % dans l’étude de 2018, intitulée The CEO: A Personal Reflection. Les PDG développent leur capacité à être adaptatifs, relationnels et conscients d'eux-mêmes. Ils s’engagent à écouter des perspectives diverses et cherchent de plus en plus des retours de nouvelles sources – dont les membres de l’équipe, les présidents, les conseillers, les consultants et les autres PDG. Par ailleurs, les PDG de la gente féminine sont davantage susceptibles de solliciter les avis d’un large éventail de sources – et sont davantage susceptibles que leurs homologues masculins de demander conseil à d’autres PDG, conseillers et membres de la famille.

  • 78 % des PDG sont fortement d'accord avec le fait qu’ils doivent continuer leur auto-transformation – un chiffre trois fois supérieur à 2018. Les PDG sont également fortement d'accord concernant l’importance du "double parcours", une voie par laquelle les leaders pensent que le fait de voir leur développement personnel et la croissance de leur organisation comme un parcours interconnecté apportera un changement optimal. Notre résultat le plus frappant est la quasi unanimité parmi un millier de leaders que, "En tant que PDG, j’ai besoin de la capacité de me transformer, moi et mon organisation. »

  • Deux tiers des PDG indiquent que l’indicateur ultime qui guide leurs décisions, ce sont toujours les attentes sociales et économiques des entreprises, régulières mais aussi nouvelles, pour lesquelles elles expriment un soutien. En raison de ce conflit, il n’est pas évident que les PDG disposent d’une voie directe pour réaliser leurs ambitions avec des paramètres financiers traditionnels comme facteur décisionnel dominant pour la plupart des PDG.

  • Une analyse des réponses ouvertes a montré que près de 500 PDG, plus de la moitié de tous les répondants, voient les capacités relationnelles comme un point faible majeur. En particulier, moins de la moitié des PDG (44 %) déclarent se sentir parfaitement alignés avec leurs équipes, et encore moins avec leurs conseils d’administration – pointant vers des niveaux accrus de tension et un plus grand besoin de collaboration.

« Les PDG reconnaissent que les complexités opérationnelles sans précédent actuelles nécessitent un changement de leadership important – et ce changement doit commencer en se tournant sur soi-même avec des niveaux supérieurs d’autoréflexion et de développement personnel. Il n’est pas question de nombrilisme complaisant ; il est question de ce que nos équipes, organisations et parties prenantes attendent de nos PDG », a affirmé Jill Ader, présidente mondiale d’Egon Zehnder. « Plus que jamais, l’expertise traditionnelle des entreprises doit être associée de manière égale avec les notions d’empathie et de compassion afin de gagner l’engagement émotionnel de leurs équipes et de leurs organisations, affronter les complexités opérationnelles et créer des lieux de travail productifs et inspirants. »

Pour se diriger dans ces environnements complexes, les PDG doivent augmenter leur capacité personnelle à être adaptatifs, relationnels et conscients d'eux-mêmes, ont souligné Kati Najipoor-Schuette et Dick Patton, qui ont codirigé le groupe consultatif de PDG d’Egon Zehnder et ont rédigé ensemble cette étude. Tout particulièrement aujourd’hui, ces capacités doivent être de plus en plus équilibrées avec les traditionnelles qualités de leadership, la planification stratégique et une orientation performance infatigable. La maîtrise de ces compétences exige des leaders qu’ils améliorent leur capacité à écouter, à faire confiance à un plus vaste réseau de parties prenantes et à communiquer de manière plus authentique que jamais auparavant.

En perfectionnant ces compétences et en adoptant une approche du leadership davantage centrée sur l’humain, les PDG feront évoluer la résilience, le leadership et l’adaptabilité de leurs organisations, mais aussi les leurs.

Pour de plus amples informations sur le sondage d’Egon Zehnder mené auprès de PDG, qui a sondé 972 PDG à travers le monde, visitez www.egonzehnder.com/it-starts-with-the-CEO.

À propos d’Egon Zehnder

Egon Zehnder, plus grand cabinet de conseil en leadership au monde, inspire les dirigeants à répondre aux questions complexes avec des réponses humaines. Avec plus de 55 années d’expérience à conseiller les clients en matière de leadership de direction générale, nous savons que la sélection d’un PDG est le point intermédiaire d’un processus, et non la fin. C’est pourquoi nous nous associons avec nos clients pour permettre une transition, une succession, un développement et une aide au recrutement de PDG qui soient complètes et efficaces. Nous aidons les organisations à atteindre le cœur de leurs défis de leadership et à offrir des commentaires et opinions honnêtes pour aider les leaders à réaliser leur véritable raison d’être. Nos 525 consultants répartis dans 63 bureaux et 37 pays sont d’anciens leaders de l’industrie et fonctionnels qui collaborent en toute transparence dans diverses zones géographiques, industries et fonctions pour fournir la pleine puissance de l’entreprise à chaque client et à chaque fois. Nous pensons qu’ensemble nous pouvons transformer les individus, les organisations et le monde par l’entremise du leadership.

Pour plus d'informations, visitez www.egonzehnder.com ou suivez-nous sur LinkedIn et Twitter.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210916005584/fr/

Contacts

Stacy Drumtra, Chicago, Codirectrice du marketing global
stacy.drumtra@egonzehnder.com | Tél. : +1 312 805 6736

Martin Klusmann, Berlin, Codirecteur du marketing global
martin.klusmann@egonzehnder.com | Tél. : +49 1702360101

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles