La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    27 861,29
    -50,28 (-0,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

SONDAGE EXCLUSIF- Présidentielle 2022: Macron creuse légèrement l'écart au second tour

·2 min de lecture

SONDAGE EXCLUSIF - Le chef de l'Etat gagne à nouveau un point à 55% des intentions de vote et devance désormais sa concurrente du Rassemblement national de 10 points. Les électeurs de gauche semblent avoir répondu à l'appel.

A 48 heures du second tour de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron accroît un peu plus son avance sur Marine Le Pen. Dans notre baromètre exclusif Harris Interactive, le chef de l'Etat l'emporte désormais avec 55% des suffrages contre 45% pour son adversaire du Rassemblement national, en progression d'un point sur une semaine. Depuis le soir du premier tour, l'écart n'a cessé de s'accentuer entre les deux finalistes de la présidentielle jusqu'à atteindre 10 points à l'avant-veille du second tour, . "Si Emmanuel Macron voit les intentions de vote en sa faveur progresser, il n'y a pas vraiment d'envolée comme en 2017, et la possibilité d'une surprise dimanche 24 avril ne peut pas être tout à fait écartée", indique Jean-Daniel Lévy, directeur général délégué de Harris Interactive.

La progression d'Emmanuel Macron s'explique avant tout , effrayés par la perspective de voir Marine Le Pen entrer à l'Elysée. C'est vrai des insoumis, qui forment, avec près de 22% des voix au premier tour de l'élection, la troisième force politique du pays, et répondent à l'appel du chef de l'Etat. Alors qu'ils étaient près d'un électeur sur deux (46%) à préférer l'abstention ou un vote blanc le 11 avril dernier, ils ne sont plus que 37% aujourd'hui. Et leur choix ne fait plus de doute : 43% des électeurs de premier tour de Jean-Luc Mélenchon choisiraient Emmanuel Macron, contre 20% seulement Marine Le Pen. Le 11 avril dernier, ils n'étaient que 34% à se dire prêts à un vote Macron. La même dynamique se retrouve aussi de manière spectaculaire chez les électeurs de Fabien Roussel (PCF) dont les sympathisants étaient les plus réticents à glisser un bulletin Emmanuel Macron dans l'urne : en deux semaines, la proportion de l'électorat communiste prête à voter Emmanuel Macron s'est envolée de 14 points (de 28% à 42%).

Campagne d'entre-deux-tours marquée à gauche de Macron

Conséquence de la campagne d'entre-deux-tours marquée à gauche d'Emmanuel Macron - , ... - Marine Le Pen reprend pied à[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles