La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    51 198,96
    -854,81 (-1,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Sommet des start-up: comment l’investissement à impact va révolutionner l'entrepreneuriat

·2 min de lecture

SOMMET DES START-UP – En direct de Tel Aviv, la "no limit" Nation par excellence, le financier Ronald Cohen explique que la révolution de l’investissement à impact est en marche, lors du 6e Sommet des start-up et de l’innovation de Challenges et Sciences et Avenir.

Expulsé d’Egypte à onze ans, avec toute sa famille, puis accueilli en Grande-Bretagne où il a pu faire de brillantes études en business school, Ronald Cohen a grandi avec un objectif en tête: "apporter quelque chose" à la société. Le financier considéré comme le "père de l’investissement social" est revenu sur son parcours à l’occasion , en direct depuis Tel Aviv. L’occasion aussi de présenter son livre, Impact, publié en France aux éditions Saint-Simon, dans lequel il déroule ses ambitions. Depuis Israël, où la vie reprend progressivement ses droits avec le , Ronald Cohen estime que la crise sanitaire va changer la donne dans l’univers plutôt conservateur de l’investissement. "Les grandes crises ont besoin de grandes mesures", estime-t-il, comparant le contexte actuel à celui des lendemains de la grande crise de 1929, à la suite de laquelle les bases de notre système financier ont été totalement refondées grâce à la mise en place de nouveaux principes comptables.

Même électrochoc avec le coronavirus, mêmes conséquences. Pour Ronald Cohen, "le Covid a secoué beaucoup de nos idées et de nos habitudes". En particulier, la propension que les dirigeants du monde économique avaient à ignorer l’aggravation des inégalités sociales. En réalité, la pandémie n’a fait qu’accélérer une tendance qui pointait déjà. Ronald Cohen identifie trois facteurs qui rebattent les cartes dans le monde. Premièrement, un "énorme changement de valeurs". Selon lui, "les jeunes ne veulent pas travailler dans des entreprises qui font du mal à l’environnement, notamment, et les jeunes investisseurs veulent mettre leur argent dans des entreprises à impact". Deuxième moteur du changement, la technologie. "Aujourd’hui, l’intelligence artificielle, le machine learning ou la réalité augmentée nous permettent de créer de l’impact globalement." Et enfin, troisième facteur, ces mêmes technologies donnent la possibilité de mesurer cet impact sur les personnes, les emplois ou encore le climat. Partant de [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi