Marchés français ouverture 3 h 16 min
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,20 (+0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,50 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    30 358,62
    +109,81 (+0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,1729
    +0,0011 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    24 371,17
    +179,01 (+0,74 %)
     
  • BTC-EUR

    37 599,32
    +1 230,34 (+3,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 099,30
    -3,76 (-0,34 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     

Sommet Poutine-Biden: un coup pour rien?

·2 min de lecture

Pour la première fois depuis son investiture, Joe Biden a rencontré Vladimir Poutine en tête-à-tête. Peu d'accords concrets en ont découlé, hormis un retour des ambassadeurs dans les deux pays.

Dans un contexte de profonds désaccords et avec de faibles espoirs de les résoudre, se sont réunis ce mercredi 16 juin dans une villa de Genève, en Suisse, pour leur premier sommet bilatéral depuis la prise de fonction de Biden en janvier dernier. Les présidents américain et russe se sont cependant mis d'accord sur le retour des ambassadeurs respectifs des deux grandes puissances, rappelés par Moscou puis Washington en mars et avril derniers. Les discussions ont duré moins de quatre heures, alors que des conseillers du locataire de la Maison blanche s'attendaient à des échanges beaucoup plus longs. En amont de leur rencontre, les deux dirigeants ont exprimé leur espoir de relations plus stables et plus prévisibles, quand bien même leurs divergences sont nombreuses et concernent un éventail de questions, qu'il s'agisse du contrôle des armes, d'ingérence électorale, d'attaques informatiques, ou de l'Ukraine.

Joe Biden et Vladimir Poutine ont échangé une poignée de mains avant de s'installer dans un salon de la villa, mais l'annonce de la tenue de deux conférences de presse distinctes à l'issue de ce sommet a illustré l'absence de jovialité entre les deux hommes, au contraire de celle ayant accompagné la rencontre entre le président russe et l'ancien président américain Donald Trump en 2018 à Helsinki, en Finlande.

Une "accumulation" de problématiques selon Biden

Avant de s'engouffrer dans une limousine à sa sortie de la ville, Joe Biden a adressé un pouce levé aux journalistes présents sur place. "Monsieur le président, je tiens à vous remercier pour cette initiative de nous rencontrer aujourd'hui", a déclaré Vladimir Poutine, assis près de Joe Biden, avant d'entamer leur entretien. Le président russe a évoqué une "accumulation" de problématiques "qui nécessitent une réunion au plus haut niveau". Joe Biden a répondu qu'ils tenteraient de déterminer des domaines de coopération et d'intérêt mutuel. Il est "toujours préférable de se rencontrer face à face", a-t-il dit.

[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles