La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,26 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2158
    +0,0090 (+0,74 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +0,70 (+0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    47 616,31
    -1 279,46 (-2,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,29 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    -0,08 (-0,12 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,95 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,44 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,42 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,85 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0098 (+0,70 %)
     

Solutions 30 : LETTRE A NOS ACTIONNAIRES

SOLUTIONS 30
·7 min de lecture


Solutions 30 a des fondamentaux solides. Nous sommes plus que jamais engagés à accélérer notre transformation et notre développement dans des secteurs porteurs. C’est là notre priorité.

Les fonds spéculatifs qui nous attaquent agissent en meute et déforment les faits en toute impunité. Solutions 30 ne répondra plus à cette campagne de désinformation.

La confiance de nos clients, employés, partenaires et actionnaires nous apporte l’énergie nécessaire pour avancer. Merci.

« Deux audits indépendants, qui auront nécessité 3000 heures de travail sur plus de trois mois et dont les conclusions récusent les graves allégations portées contre notre groupe et son management, n’intéressent pas nos détracteurs. Leur acharnement n’a qu’un seul but : tirer profit de la baisse du titre Solutions 30, en jetant sur la place publique des accusations mensongères.

La société rappelle qu’elle a saisi la justice et les autorités de marchés afin que le droit s’applique et sanctionne ces agissements intolérables.

Parce que même les conclusions d’investigations les plus sérieuses sont détournées et déformées dans un but de déstabilisation, la société a décidé de ne plus répondre publiquement à des calomnies qui ne s’appuient sur aucun fondement.

En revanche, elle continuera à faire valoir son droit à la justice auprès des autorités compétentes. Chaque publication mensongère alimentera les plaintes déjà en cours d’instruction pour diffusion d’informations mensongères et manipulation de marché. »

Gianbeppi Fortis
Président du Directoire

Solutions 30 invite les actionnaires qui estiment eux aussi être victimes de ces publications trompeuses et mensongères à faire valoir leurs droits auprès des autorités judiciaires et de marchés compétentes de façon à appuyer les plaintes et actions déjà initiées par la société.


6 QUESTIONS A GIANBEPPI FORTIS, PRESIDENT DU DIRECTOIRE DE SOLUTIONS 30

Quelle est votre analyse de la campagne de déstabilisation dont Solutions 30 et son management sont la cible ?

Ce qui se passe sur le titre Solutions 30, où près d’un milliard d’euros de capitalisation boursière est parti en fumée, est un scandale absolu. La justice et les autorités de marchés ont été saisies. Solutions 30 se bat face à des fonds spéculatifs dont le seul but est de gagner de l’argent en faisant chuter la valeur de son titre, coute que coute. Pendant que les uns propagent des informations mensongères et diffamatoires pour alimenter un scénario fictif, d’autres appuient sur le cours de bourse, en profitant de la volatilité du titre. Le procédé est connu et concerté. Les allégations contre
Solutions 30 émanent d’un rapport anonyme et elles ont été relayées publiquement, notamment par un short-seller. Leur publication a provoqué la chute du cours de bourse et offert une caisse de résonnance inespérée à ces fake-news ressassées ad nauseam.

Compte tenu de la hausse continue du titre Solutions 30 jusqu’au mois de décembre 2020, certains vendeurs à découvert affichaient des positions en lourdes pertes avant la publication du rapport anonyme. Ces attaques opportunes leur auront, sans aucun doute, permis d’améliorer leurs performances de manière inespérée juste en fin d’année et on constate que plus les pertes latentes des hedge funds se creusent, plus les attaques sont virulentes. Ce n’est de toute évidence pas une coïncidence.

Peu importe la méthode, il n’y a plus de limite. Et cela s’opère au détriment de l’entreprise, de ses
15 700 collaborateurs et de ses 35 000 actionnaires.

Dans un contexte où seule s’applique la présomption de culpabilité, nous avons montré notre volonté de transparence et le Conseil de Surveillance a mandaté deux audits dont les investigations ont balayé les graves allégations. Je suis indigné et dénonce ces méthodes où l’on peut accuser sans preuve à grand renfort de fake news. Cela est purement et simplement inacceptable dans un état de droit.

Que répondez-vous aux attaques visant la qualité de l’audit que vous avez conduit ?

Solutions 30 n’a aucune activité frauduleuse.

Deux cabinets d’audit indépendants, à l’expérience reconnue et aux méthodes éprouvées, ont œuvré durant 3000 heures et ont conclu que les allégations du rapport anonyme étaient infondées.

Nous avons prouvé notre intégrité dans une démarche de transparence exigeante. Le cours de bourse est remonté en conséquence.

De nouvelles élucubrations calomnieuses et parfois sans lien avec Solutions 30 ont été opportunément diffusées. Ces faits ont été portés à la connaissance de la justice et aux régulateurs pour les verser aux enquêtes en cours. Il existe des recours judiciaires adaptés pour détecter des pratiques malhonnêtes. Désormais, nous réservons nos commentaires aux autorités compétentes et habilitées à juger cette affaire. Nous savons que les méthodes employées seront sanctionnées, mais en attendant notre société est mise à risque et ses actionnaires sont injustement spoliés.

Je rappelle que Solutions 30 est en forte croissance malgré le contexte de pandémie. Ses fondamentaux sont solides. Nous entendons poursuivre notre développement sur des marchés porteurs et nous sommes en passe de réussir à dupliquer notre succès français partout où nous sommes implantés. Il est urgent que l’équipe se reconcentre sur ce beau challenge et c’est ce que nous allons faire désormais.

En parallèle, nous accélérons nos démarches d’amélioration de notre gouvernance et notre plan de progrès qui vise notamment à renforcer et à systématiser nos procédures de contrôle. Le marché sera tenu régulièrement informé des actions de progrès auxquelles nous nous sommes engagés.

Où en sont les plaintes que vous avez déposées ? Les autorités de régulation ont-elles ouvert des enquêtes ?

Nous avons porté plainte pour diffusion d’informations fausses et trompeuses, pour manipulation de marché et diffamation. Ces plaintes sont en cours d’instruction respectivement auprès du Parquet National Financier et du tribunal judiciaire de Paris. De plus, nous sommes confiants sur le fait que l’AMF et la CSSF aient initié une enquête.

Il est certain qu’il y a une asymétrie totale et inacceptable entre le préjudice instantané des attaques calomnieuses sur le marché et le temps long des procédures judiciaires destinées à sanctionner ces méthodes.

Nous nous en sommes d’ores et déjà indignés auprès des régulateurs et avons alerté les pouvoirs publics afin que les sociétés soient mieux protégées dans un tel contexte.

Pourquoi ne pas demander l’interdiction de la vente à découvert sur votre titre ?

Cette décision ne relève pas de l’entreprise mais des autorités de marchés. Nous estimons pour notre part que certaines dérives de la vente à découvert devraient être interdites car en totale contradiction avec les règles protectrices des marchés.

Quelle sera la politique de dividende cette année ? et pourquoi ne pas lancer un programme de rachat de titre ?

Nous maintenons le même cap. Notre génération de trésorerie est le moyen de financer notre croissance. Face à la crise que nous traversons, nous devons préserver cette trésorerie.
L’assemblée générale 2019 a donné les autorisations nécessaires pour procéder à un programme de rachat d’action. C’est un outil qui ne peut être activé dans l’immédiat à l’approche de la publication de nos résultats annuels.

Que répondez-vous aux rumeurs de retrait de la cote ?

Le devoir de la société et de ses dirigeants est d’explorer toutes les options stratégiques dans les meilleurs intérêts de la société et de ses parties prenantes. Toutes les options sont envisagées, y compris le renforcement de la base actionnariale de la société pouvant aller jusqu’à un retrait de la cote.

Le Groupe a de très nombreux atouts et de belles perspectives sur des marchés qui sont très porteurs et en plein essor partout en Europe. Sa croissance et ses performances opérationnelles en font l’une des rares licornes européennes avec un profil très attractif pour des investisseurs de long terme.


SOLUTIONS 30 : 2 décennies au service des déploiements numériques en Europe

  • 815 M€ de chiffre d’affaires, une marge d’EBITDA à 2 chiffres, une trésorerie nette supérieure à 100 M€

  • Une base de clients fidèles constitués des plus grands groupes de technologie européens

  • 15 700 collaborateurs

  • 2 millions de foyers raccordés à la fibre

  • 35 000 actionnaires

Aujourd’hui chez Solutions 30, nos techniciens réaliseront 60 000 interventions

Thierry raccordera 6 foyers à la fibre, permettant
à ces familles de rester connectées avec leurs
proches, le travail ou l’école….

Jan installera 4 compteurs
intelligents en Belgique pour permettre
à 4 familles de mieux gérer
leur consommation d’énergie…

Matias et Juan installeront de
nouvelles bornes de recharge
pour
faciliter la transition vers une mobilité plus verte…


Isabel planifiera les interventions
de nos techniciens …

… et Adel installera huit nouveaux terminaux de paiement pour que huit commerces de proximité puissent continuer de tourner.

Voilà ce qu’est Solutions 30 en 2021.



Contact

Investisseurs : investor.relations@solutions30.com
Actionnaires Individuels : actionnaires@solutions30.com | +33(0)1 86 86 00 63

Pièce jointe