Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 717,41
    +450,99 (+0,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 449,65
    -18,45 (-1,26 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Business des parkings : la chasse aux espaces disponibles en sous-sols est ouverte

Illustration Paykhan pour Capital

Si des centaines de sous-sols de toutes sortes, susceptibles d’être exploités, ont d’ores et déjà été repérés, la grande révolution souterraine devrait commencer par les parkings. Alors que la place de la voiture dans les villes est contestée, la question se pose déjà, en effet, de faire pivoter ces centaines d’ouvrages vers des fonctions alternatives. Dès 2012, la start-up Cycloponics décidait par exemple de faire pousser champignons et endives – des cultures qui ne nécessitent pas ou peu de lumière – dans d’anciennes structures d’ICF Habitat, le bailleur de la SNCF.

Dix ans plus tard, la société a déjà colonisé sept sites: deux à Paris, autant à Bordeaux et trois à Lyon. Et progressivement étendu son modèle à la location de bureaux ou d’espaces de stockage pour artisans. «C’est moins sexy que des locaux au troisième étage avec une jolie vue, mais on propose du foncier en centre-ville, 30% moins cher que le prix du marché», explique Théophile Champagnat, cofondateur de Cycloponics.

Les grands exploitants de parkings privés sont tout aussi persuadés d’être assis sur un tas d’or. «La ville évolue, nous souhaitons accompagner cette transformation par l’évolution de nos ouvrages, dont les emplacements sont fantastiques», assure ainsi Xavier Heulin, directeur général adjoint du groupe Indigo.

De gestionnaire d’infrastructures de stationnement, le numéro 1 français des parkings se verrait bien devenir un acteur clé du réagencement des villes. Déjà, certaines de ses adresses en région (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cinéma : les bébés en silicone plus vrais que nature de cette PME française font un carton
Système U : nouveau nom, part de marché… la coopérative affiche ses nouvelles ambitions
Johan Lundgren quitte Easyjet, Kenton Jarvis aux commandes !
Siemens électrise les marchés avec la vente de sa filiale Innomotics pour une somme colossale
CAC 40 : la Bourse de Paris toujours dans le vert