Marchés français ouverture 1 h 37 min
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,15 (+0,68 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 842,28
    +294,28 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,1787
    +0,0017 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 466,53
    -855,45 (-3,13 %)
     
  • BTC-EUR

    32 574,63
    +3 130,39 (+10,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    919,94
    +126,21 (+15,90 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     

Soldes d’été 2021 : les Français boudent les magasins pour cette première semaine

·2 min de lecture
Soldes d’été 2021 : les Français boudent les magasins pour cette première semaine

Après la première semaine des soldes d'été, l'heure est au premier bilan. Et il est très mitigé pour l'instant.

S’il ne faut pas tirer des plans sur la comète après huit petits jours de promotions, on peut malgré tout deviner le rictus d’inquiétude des commerçants derrière leurs masques. Initialement programmées du 23 juin au 20 juillet, les dates des soldes ont finalement été décalées d’une semaine pour laisser plus de temps aux boutiques d’écouler leur marchandise au tarif classique. 

Le rendez-vous préféré des accrocs aux bonnes affaires a donc démarré le 30 juin cette année. Mais, pour l’heure, les consommateurs délaissent les magasins qu’ils avaient retrouvé avec plaisir lors du déconfinement, en mai. "Nous avons connu une grosse affluence après le 19 mai, au moment du déconfinement mais cela s'est calmé depuis", déplore Franck Hoet de la Fédération nationale de l’habillement dans Le Figaro.

VIDÉO - 5 choses à savoir sur Vinted

La mode et le multimédia souffrent

Après sept jours, la fréquentation des magasins a plongé de 65% par rapport à l’année dernière d’après des données fournies par Tiendeo, expert du marketing local et de la dématérialisation de catalogue. "Nous nous attentions à plus d’intérêt de la part des consommateurs, les ventes sont assez molles", s’inquiète Franck Hoet. Fort logiquement, certains secteurs souffrent beaucoup plus que d’autres. Dans le détail, la "mode" (-95%), le "multimédia" (-87%) et les "meubles et décoration" (-75%) enregistrent les plus fortes baisses de volume de recherches par rapport aux soldes d’été 2020, précise Tiendeo

>> Inscrivez-vous à notre newsletter "Yahoo Pour Vous" pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Privés de magasin de longs mois, les Français ne semblent pas pressés de retourner en boutique pour dépenser l’argent épargné en 2020. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette réticence à faire les magasins. En premier lieu, la peur du virus incite plutôt les clients à se tourner vers les différentes plateformes de e-commerce pour effectuer leurs achats. La météo, plus que maussade en ce mois de juillet, n’aide pas non plus les commerçants à écouler leur stock de vêtements d'été. Enfin, le caractère exceptionnel des soldes n'existe plus. Bombardés de promotion à longueur d’année sur leur boîte mail et/ou par SMS, les consommateurs peuvent profiter d’articles soldés du 1er janvier au 31 décembre.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles