Marchés français ouverture 8 h 47 min
  • Dow Jones

    31 535,51
    +603,14 (+1,95 %)
     
  • Nasdaq

    13 588,83
    +396,48 (+3,01 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,2053
    -0,0035 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    29 452,57
    +472,36 (+1,63 %)
     
  • BTC-EUR

    40 880,84
    +2 924,80 (+7,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    982,63
    +54,40 (+5,86 %)
     
  • S&P 500

    3 901,82
    +90,67 (+2,38 %)
     

Soldes : "Jouer le jeu à fond pour la pérennité des petits commerces"

·1 min de lecture

Avec les soldes d'hiver qui ont commencé mercredi matin, les commerçants espèrent sauver leur saison. À Bordeaux, les boutiques du centre-ville affichent déjà de très importantes réductions, à la fois pour écouler les stocks qui ne se sont pas vendus pendant le dernier confinement, mais aussi pour attirer le chaland et rattraper un peu du chiffre d'affaires catastrophique de l'année écoulée.

>> Retrouvez Europe midi tous les jours en replay et en podcast ici

Des rabais importants, allant de 40 à 70% s'affichent notamment dans les vitrines de la rue Sainte-Catherine, et ce dès la première démarque. En particulier dans les magasins de vêtements, comme celui que tient Benoît : "Cette année on se retrouve avec énormément de stocks, entre 20% et 30% de marchandises en plus", explique-t-il. "Il y a une grosse pression sur ces soldes. J'espère vraiment que ça va marcher, même si on ferme une heure plus tôt. Je sais que le commerce en ligne explose. Moi, je n'en fais pas. On verra, on espère qu'il y aura une solidarité", glisse-t-il.

"Il faut jouer le jeu à fond pour la pérennité des petits commerces"

Masquées et emmitouflées, se nettoyant les mains avec du gel hydroalcoolique d'une boutique à l'autre, Véronique et Myriam ont commencé les soldes dès l'ouverture. "Les prix sont accessibles. On sait que la rue Sainte-Catherine et tous les magasins ont assez souffert. Il faut jouer le jeu à fond pour la pérennité des petits commerces", déclare l'une des deux amies. "Comme je suis ...


Lire la suite sur Europe1