La bourse ferme dans 4 h 25 min
  • CAC 40

    5 615,90
    +17,29 (+0,31 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 613,73
    +18,31 (+0,51 %)
     
  • Dow Jones

    30 930,52
    +116,26 (+0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,2118
    -0,0015 (-0,12 %)
     
  • Gold future

    1 848,90
    +8,70 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    28 379,54
    -127,06 (-0,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    675,01
    -40,18 (-5,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    53,59
    +0,61 (+1,15 %)
     
  • DAX

    13 890,34
    +75,28 (+0,54 %)
     
  • FTSE 100

    6 709,65
    -3,30 (-0,05 %)
     
  • Nasdaq

    13 197,18
    +198,68 (+1,53 %)
     
  • S&P 500

    3 798,91
    +30,66 (+0,81 %)
     
  • Nikkei 225

    28 523,26
    -110,20 (-0,38 %)
     
  • HANG SENG

    29 962,47
    +320,19 (+1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3682
    +0,0048 (+0,35 %)
     

SolarWinds : ce que l'on sait sur la cyberattaque massive qui touche notamment Microsoft et des agences fédérales américaines

franceinfo
·1 min de lecture

Les dégâts, encore difficiles à mesurer, s'annoncent considérables. Une campagne d'espionnage numérique ayant potentiellement débuté en mars 2020 vient tout juste d'être identifiée. Dévoilée le 13 décembre, elle a été mise au jour par la société de cybersécurité FireEye. Toujours en cours, l'attaque pourrait avoir touché des milliers de clients de la société américaine SolarWinds qui fournit des solutions de gestion et de supervision de leurs réseaux informatiques à de nombreuses institutions publiques et grosses entreprises internationales.

SolarWinds a indiqué que jusqu'à 18 000 de ses clients, parmi lesquels figurent plusieurs entreprises du CAC 40 et des ministères américains, ont téléchargé les mises à jour compromises d'un de leur logiciel. Ce qui a pu les exposer à de nombreux risques, allant du vol d'information à la destruction de données sensibles. Et ce pendant près de neuf mois. Après ces révélations, des correctifs ont été proposés, et plusieurs pays dont la France ont émis un bulletin d'alerte à l'attention des administrations et des entreprises concernées.

Une attaque via une mise à jour d'un logiciel de SolarWinds

Il s'agit d'une "attaque par la chaîne d'approvisionnement", précise le Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques (CERT-FR), qui a (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi