La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 394,37
    +372,92 (+1,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,2148
    +0,0063 (+0,52 %)
     
  • Gold future

    1 842,80
    +18,80 (+1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    41 401,84
    +529,71 (+1,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 406,56
    +48,00 (+3,53 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,42
    +1,60 (+2,51 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 427,02
    +302,04 (+2,30 %)
     
  • S&P 500

    4 174,15
    +61,65 (+1,50 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4101
    +0,0049 (+0,35 %)
     

"Sois belle et tais-toi" : Meghan Markle n'a pas supporté

·1 min de lecture

Son conte de fées a viré au cauchemar. Après son mariage avec le prince Harry, Meghan Markle a vécu une lente et douloureuse descente aux enfers. Derrière son large sourire, la duchesse cachait bien des blessures. Femme engagée depuis son plus jeune âge, l'ancienne actrice a très mal vécu le fait d'être muselée par la Couronne, comme le rappelait le journaliste Marc Roche sur BFMTV ce dimanche 18 avril.

"Les devoirs d'une duchesse royale sont, essentiellement, 'sois belle et tais-toi'", a-t-il expliqué. Et de préciser : "sa présence est uniquement centrée sur les activités philanthropiques qui sont au cœur de l'existence de la famille royale". Meghan Markle, dotée d'un fort caractère, n'a pas supporté cette vie de 'faire-valoir' contrainte de demander l'aval de la reine avant de pouvoir s'exprimer. Un quotidien à mille lieux de ce qu'elle imaginait en intégrant la famille royale qui lui a rapidement donné des envies d'ailleurs.

Car si l'ancienne actrice, qui a suivi des cours pour apprendre son métier de duchesse, était parfaitement au fait des engagements royaux auxquels elle devrait se soumettre, elle espérait cependant profiter de sa position pour faire entendre sa voix. Et pour cause ! "Féministe et fière de l'être", comme elle le revendiquait à l'ONU en 2015, Meghan Markle est devenue "presque accidentellement une militante pour les droits des femmes" à l'âge de 11 ans.

Un engagement né après la diffusion à la télévision américaine d'une publicité pour un liquide vaisselle (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"C'est Charles qui paie" : Harry a grassement profité des largesses de la famille royale
PHOTOS - Alexia Laroche-Joubert émue et digne aux obsèques de son petit frère
"Un coup de pub très gênant" : Meghan Markle n'en finit plus d'indigner
Kate Middleton n'a "pas le temps pour les rancunes" : l'anti-Meghan Markle ?
Roselyne Bachelot insultée par Nicolas Sarkozy : elle en a pris pour son grade