La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 943,90
    -2,80 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    21 396,85
    +92,25 (+0,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

« Une soirée avec Astérix et Obélix » sur TMC : Ambre Chalumeau, la culture sans snobisme

Ralph Welig

TELEVISION - Ce mardi, la chroniqueuse culturelle de « Quotidien », présente, en première partie de soirée sur TMC, son documentaire sur le héros Gaulois créé par Goscinny et Uderzo. Un jalon dans la carrière de la journaliste de 25 ans

« C’est une fierté de passer en prime time mais j’essaie de ne pas trop me monter la tête. Avec une chronique, si on n’est pas content de soi, le lendemain, on remet son argent sur la table de poker et on recommence. Là, ce sont quatre mois de travail qui vont être sanctionnés par une audience, sur une soirée, donc c’est excitant mais flippant, c’est à la fois un honneur et un stress. » Les émotions variées et contrastées se bousculent chez Ambre Chalumeau à l’approche de la diffusion, ce mardi sur TMC, à 21h15, du documentaire Une soirée avec Astérix et Obélix.

Pour la journaliste de 25 ans, qui tient sa chronique culturelle dans Quotidien depuis 2020, se retrouver exposée en première partie de soirée n’est pas une mince affaire. C’est elle qui a proposé ce format long à Laurent Bon, le producteur de l’émission de Yann Barthès. « On attendait le sujet qu’on pourrait explorer pendant 1h30 sans que ce soit lassant et avec du sérieux. La sortie du film de Guillaume Canet [Astérix et Obélix : L’Empire du Milieu] a été l’occasion qui fait le larron. Les équipes nous ont proposé de nous ouvrir les portes du dernier mois de postproduction », explique-t-elle à 20 Minutes.

« J’ai souffert du snobisme de certains »

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Avec « C’est la vie », Hyphen Hyphen veut proposer « une porte de sortie à la décadence »
« Balthazar » : « Je préfère arrêter la série en haut avant de devenir chiant », confie Tomer Sisley
Pourquoi tout le monde devient-il fou de Lovecraft ?