Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 997,84
    -89,54 (-0,23 %)
     
  • Nasdaq

    16 234,84
    -40,10 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    40 109,23
    +198,43 (+0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0861
    +0,0022 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 595,97
    +6,53 (+0,04 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 314,75
    +3 437,66 (+5,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 133,64
    -3,44 (-0,07 %)
     

La Société Générale va supprimer 900 postes en France

D’après les informations des "Échos", le groupe bancaire Société Générale s’apprête à annoncer, lundi, la suppression "d’environ 900 postes". Ces mesures répondent aux économies souhaitées par le directeur général, Slawomir Krupa.

Fourmy Mario/ABACA

Plan d’ampleur à la Société Générale. Le groupe bancaire va annoncer lundi la suppression « d’environ 900 postes », rapporte Les Échos. D’après les informations de l’article, les fonctions centrales du groupe, à La Défense, et le secteur informatique sont les principaux secteurs concernés par les nouvelles mesures. Directeur général de la Société Générale depuis mai 2023, Slawomir Krupa double le nombre d’employés renvoyés par rapport aux révélations de l’agence Bloomberg, le 19 janvier. Le plan initial prévoyait la suppression de 500 postes.

À lire aussi Soupçons de fraude fiscale géante : plusieurs banques dont la Société générale et BNP Paribas perquisitionnées

Employant 117-500 personnes dans le monde, dont 56-000 en France, la Société Générale a pris un nouveau virage au printemps dernier avec l’arrivée de Slawomir Krupa, après Frédéric Oudéa. Terni par les scandales (affaire Kerviel, Panama Papers, dossier « CumCum »), le groupe bancaire cherche à se relancer avec un nouveau plan stratégique, prenant en compte les économies souhaitées par le nouveau patron. Les salariés devraient connaître lundi les contours de cette mesure sociale.

Près de deux milliards d’économies en 2026

Le 18 septembre dernier, la Société Générale avait annoncé publiquement un objectif de 1,7 milliard d’euros d’économies d’ici 2026. La suppression des 900 postes participe à cet objectif, tout comme le projet « Vision 2025 ». Un plan visant à fusionner les deux réseaux de banque de dé...

Lire la suite sur LeJDD

VIDÉO - Marc-Olivier Fogiel revient sur le licenciement de Rachid M'Barki