La bourse ferme dans 18 min
  • CAC 40

    6 752,01
    +65,84 (+0,98 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 197,88
    +42,15 (+1,01 %)
     
  • Dow Jones

    35 701,38
    +98,30 (+0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1658
    +0,0027 (+0,23 %)
     
  • Gold future

    1 814,40
    +32,50 (+1,82 %)
     
  • BTC-EUR

    52 811,91
    -1 990,14 (-3,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 465,00
    -38,04 (-2,53 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,87
    +0,37 (+0,45 %)
     
  • DAX

    15 583,20
    +110,64 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 223,98
    +33,68 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    15 141,38
    -74,32 (-0,49 %)
     
  • S&P 500

    4 550,34
    +0,56 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3780
    -0,0015 (-0,11 %)
     

Société Générale - Crédit du Nord : des milliers d'emplois disparaîtront d’ici 2025 avec la fusion

·1 min de lecture

Le nouveau réseau de banque de la Société Générale va entraîner de nombreux changements. Entre les regroupements d'agences et la fusion des réseaux, le groupe a détaillé mardi 12 octobre la fusion de son réseau de banque de détail avec celui de Crédit du Nord. Elle entraînera 3.700 suppressions nettes de postes entre 2023 et 2025, "sans aucun départ contraint". "Ces suppressions de postes s'appuieront sur les départs naturels (estimés à 1.500 par an d'ici 2025) et la priorité donnée aux reclassements et mobilités internes", a précisé le groupe dans un communiqué de presse.

"Nous utilisons une démarche progressive, étalée dans le temps", a assuré Sébastien Proto, directeur général adjoint du groupe. "Cela nous permet de débuter tous nos parcours de formation, d'accompagnement individuel, très en avance par rapport à la mise en œuvre effective de la transformation" de 2023 à 2025. Quelque 100 millions d'euros seront consacrés entre 2022 et 2025 à un plan pour la formation et l'accompagnement de collaborateurs, dont le métier évoluera dans le cadre de cette fusion, a annoncé Sébastien Proto. "Suppressions nettes de postes ne signifie absolument pas que nous n'allons pas continuer à recruter dans la banque de détail", nuance-t-il. "Nous recrutons chaque année beaucoup de jeunes diplômés, et nous allons continuer."

>> A lire aussi - La BNP Paribas, le Crédit Mutuel et la Société Générale étudient la mise en commun de leurs automates

Le nouvel établissement issu de ce mariage repose (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La SNCF déploie un nouveau service dans les TGV Inoui
CAC 40, Wall Street… gare en Bourse à l’inflation et au Covid-19 : le conseil du jour
Un train autonome est testé pour la première fois en Allemagne, la SNCF vise 2023
Swile rejoint le petit club des licornes françaises
“Gare au rebond de l’or, l’inflation va persister et l’ampleur de la dette est un soutien !”

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles