La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 303,17
    -633,87 (-2,05 %)
     
  • Nasdaq

    13 270,60
    -355,47 (-2,61 %)
     
  • Nikkei 225

    28 635,21
    +89,03 (+0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,2117
    -0,0052 (-0,42 %)
     
  • HANG SENG

    29 297,53
    -93,73 (-0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    25 855,27
    -1 060,05 (-3,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    628,91
    -11,01 (-1,72 %)
     
  • S&P 500

    3 750,77
    -98,85 (-2,57 %)
     

La Société Financière Africaine obtient un prêt de 250 millions de dollars américains de la Société pour le développement international du gouvernement américain

·4 min de lecture

La Société Financière Africaine ("l’AFC" ou la "Société"), le principal fournisseur de solutions d’infrastructure en Afrique, annonce aujourd'hui qu'elle a obtenu avec succès un prêt de capital de niveau 2 d'une somme de 250 millions de dollars auprès de la Société financière américaine pour le développement international (DFC).

Créée en décembre 2019, la DFC est la banque de développement du gouvernement des États-Unis, dotée d’une capacité de prêt pouvant atteindre les 60 milliards de dollars américains pour financer des solutions afin de résoudre certains des défis les plus critiques auxquels les pays en développement sont confrontés. DFC a élargi et modernisé les outils de l'Overseas Private Investment Corporation (OPIC).

La facilité accordée à l’AFC, qui consiste en un prêt de capital de deuxième rang d'un montant de 250 millions de dollars, renforcera la capacité d’investissement d’AFC en lui permettant de fournir des solutions de financement compétitives pour combler le déficit d’infrastructure en Afrique. Elle sert également comme complément à la stratégie d’AFC qui vise à diversifier sa base d’investisseurs.

Commentant cette annonce, Samaila Zubairu, Président et directeur général de l’AFC a déclaré : "L'Afrique et les États-Unis entretiennent un partenariat de longue date depuis plusieurs décennies. En effet, l'AFC s'est associée avec les États-Unis sur plusieurs initiatives d'infrastructure, y compris l'initiative Power Africa, et reçoit régulièrement des investissements de la part d'investisseurs américains par le biais d’émissions d’euro-obligations".

"Cette annonce marque donc une évolution naturelle alors que le gouvernement américain cherche à jouer un plus grand rôle dans le développement de l’Afrique en créant une IFD dédiée. Il est essentiel que ce financement permette également à la Société de continuer à atteindre ses objectifs à la suite de la pandémie COVID-19 en cours, qui a conféré une plus grande responsabilité aux institutions de financement du développement en aidant à favoriser une reprise durable en Afrique", a-t-il ajouté.

Adam Boehler, PDG de DFC, a également commenté l'annonce, en ajoutant : "DFC est fière d'élargir sa relation avec un investisseur clé dans les infrastructures en Afrique. Ce financement fait progresser l’engagement ferme de DFC envers l’Afrique en soutenant les investissements dans les infrastructures modernes qui s'avèrent essentielles à la croissance économique et à la connectivité étendue avec le monde entier".

FINI

Notes aux rédacteurs,

À propos de l'AFC - www.africafc.org

L’AFC, une institution financière multilatérale de premier ordre, a été fondée en 2007 avec une base de capitaux propres de 1.1 milliard de dollars US, pour servir de catalyseur aux investissements d’infrastructure dirigés par le secteur privé dans toute l’Afrique. Avec un bilan actuel d’environ 6,6 milliards de dollars US, l’AFC est la seconde institution financière multilatérale la mieux notée en Afrique, avec une note A3/P2(perspective négative) de Moody's Investors Service. L’AFC a réussi à lever 700 millions de dollars US en 2020, 1150 millions de dollars US (650 millions et 500 millions de dollars) en 2019, 500 millions de dollars US en 2017 et 750 millions de dollars US en 2015 par le biais d’émissions d’euro-obligations, sur son programme mondial de billets à moyen terme (MTN) d’un montant de 5 milliards de dollars US approuvé par son conseil d’administration. Toutes les émissions obligataires ont été sursouscrites et ont attiré des investisseurs d’Asie, d’Europe et des États-Unis.

L’approche de l'AFC en matière d’investissement combine une expertise industrielle spécialisée avec un accent sur le conseil financier et technique, la structuration de projets et le développement de projets et le capital-risque, afin de répondre aux besoins de l’Afrique en matière de développement des infrastructures et favoriser une croissance économique durable. L'AFC investit dans des infrastructures de haute qualité qui fournissent des services essentiels au niveau des principaux secteurs que sont l'énergie, les ressources naturelles, l’industrie lourde, les transports et les télécommunications. À ce jour, la société a investi plus de 8 milliards de dollars US dans des projets dans 35 pays d’Afrique.

Suivez-nous sur Twitter - @africa_finance

Voir la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210104005357/en/

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210106005968/fr/

Contacts

Lucy Savage
Vice-présidente senior, Communications
Tel : + 234 1 279 9600
Courriel : lucy.savage@africafc.org

Bobby Morse / Augustine Chipungu
Buchanan
Tel : +44 20 7466 5000
Courriel : afc@buchanan.uk.com