La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 645,31
    -298,39 (-1,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Sobriété énergétique : pourquoi il est inutile de télétravailler pour faire des économies

Jacob Lund/Adobe Stock

Travailler à son domicile plutôt qu'à son bureau permet-il vraiment de faire des économies pour le pays ? Alors que l'exécutif encourage le télétravail dans les entreprises, notamment pour passer l'hiver sans difficulté, aucune étude récente ne fait pour le moment de lien direct entre celui-ci et la sobriété énergétique.

"Certes, la diminution de la consommation globale a été évidente au plus fort des confinements", indique RTE, le gestionnaire du réseau électrique, dans les colonnes du Parisien, jeudi 22 septembre. "Néanmoins, nous ne disposons pas pour le moment de données précises sur l’impact du télétravail." Selon une étude partielle de l’Agence de la Transition écologique (Ademe), datant de septembre 2020, le télétravail permettrait de réaliser des économies de carburant (avec une diminution de 271 kg de CO2 par an et par jour de télétravail), en revanche concernant le gaz et l’électricité, rien n'est prouvé…

"Il faut prendre en compte ce qu’on appelle les effets rebonds, avertit Stéphane Chatelin, directeur de l’association négaWatt, soit les conséquences inattendues d’une mesure. À long terme, par exemple, le télétravail pousse certains ménages à déménager plus loin de leurs bureaux, ce qui augmente les temps de trajet."

"S’agissant du télétravail, cela se fera entreprise par entreprise, secteur par secteur, il n’y a pas de vérité unique", a expliqué Agnès Pannier-Runacher, la ministre de la Transition énergétique, le 14 septembre dernier à l’occasion de la conférence (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Il séduit une octogénaire lors d'une croisière avant de la dépouiller
Attention, des escrocs se font passer pour des agents de la préfecture du Var
Ils pillent un entrepôt et repartent avec 43 palettes de champagne
Un avion sort de la piste à l'aéroport de Montpellier, fermé pour une durée indéterminée
Implants vaginaux "défectueux" : ouverture d'une enquête en France pour tromperie et blessures involontaires