La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 816,90
    -18,90 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    34 961,14
    +1 817,02 (+5,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

La SNCF veut raccrocher les wagons de la rentabilité

·2 min de lecture

A la tête de Voyages SNCF, Alain Krakovitch compte doubler le nombre de clients du réseau ferré d’ici à 2030 en misant sur les passagers loisirs. Mais surtout renouer la confiance avec la clientèle business. Rencontre.

Dans le Thalys de retour de Bruxelles, Alain Krakovitch fait grise mine. Il vient pourtant de célébrer les 175 ans d’existence de la liaison ferroviaire franco-belge et de mettre derrière lui quinze mois de tempête sanitaire qui ont fortement atteint le réseau ferré français. Mais alors que le directeur général de Voyages SNCF, chargé des lignes TGV et Intercités (ex-Corail) depuis janvier 2020, espérait voir un début de reprise sur les lignes à grande vitesse internationales, l’annonce du Premier ministre Boris Johnson d’un report au 19 juillet du déconfinement général au Royaume-Uni a douché tout espoir de relance du trafic Eurostar cet été. Quasiment à l’arrêt, la liaison entre Paris et Londres avait timidement repris à raison de deux allers-retours par jour, "mais avec des niveaux de remplissage encore très faibles", confie le patron.

Certes, l’ingénieur de 52 ans, ancien responsable des trains de banlieue Transiliens qui a fait l’essentiel de sa carrière à la SNCF, peut au moins se réjouir de l’amélioration des Thalys, qui retrouvent 50 % de leur niveau de trafic de 2019. Après avoir engrangé une année record en 2019 avec 8 millions de passagers, la compagnie, détenue à 60 % par la SNCF et à 40 % par la compagnie publique belge SNCB, avait vu son activité s’effondrer jusqu’à 95 % au premier trimestre 2021. Au bord de la cessation de paiements, malgré un plan d’économies de 300 millions d’euros, Thalys avait dû faire appel aux banques fin mai, obtenant un prêt de 120 millions remboursables en quatre ans. "La compagnie devrait retrouver l’équilibre financier en 2022, estime Krakovitch, et ne plus avoir de problèmes de liquidité."

Mariage avec Eurostar attendu

A cette date, c’est surtout le mariage avec Eurostar que le patron de Voyages SNCF espère pouvoir enfin annoncer. Baptisé "Green Speed", la fusion entre les deux compagnies initialement prévue cette année a souffert de la pandémie. Ce projet "permettra de former un losange ferroviaire entre Londres-Paris-Fra[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles