Marchés français ouverture 5 h 58 min
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    28 154,96
    -20,91 (-0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0171
    -0,0017 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,94 (+0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    22 864,88
    +183,22 (+0,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    541,31
    +6,08 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     

SNCF, Picard, Doctolib… Ces patrons si discrets

·5 min de lecture
Stanislas Niox-Chateau, patron de Doctolib depuis 2013 (Crédit : REUTERS/Benoit Tessie) (REUTERS)

Vous ne connaissez probablement ni leur nom, ni leur visage mais ils sont à la tête d’entreprises qui font partie de notre quotidien. Présentation.

Stanislas Niox-Chateau, patron de Doctolib depuis 2013

Si l’on vous dit Doctolib, vous pensez immédiatement à la plateforme qui permet de prendre rendez-vous en ligne avec son médecin. En revanche, le nom de son cofondateur et actuel patron Stanislas Niox-Chateau ne vous dira probablement rien. Fondée en 2013 et pleinement entrée dans la vie des Français avec la crise sanitaire, l’entreprise a été imaginée par trois jeunes. Mais elle aurait pu ne jamais voir le jour. Tennisman aguerri et sextuple champion junior de Paris, Stanislas Niox-Chateau se dirigeait vers une carrière professionnelle mais une vilaine blessure au dos le stoppe en plein élan. Il fait une croix sur ses rêves de grand chelem pour se concentrer sur ses études de commerce. Avec succès.

"Il lance d’abord le site La Fourchette (réservation de table de restaurants) qu’il revend à TripAdvisor, puis s’associe à deux jeunes ingénieurs, Jessy Bernal et Ivan Schneider, pour créer Doctolib", raconte Le Parisien. Désormais valorisée à plus d’un milliard d’euros et dopée par la pandémie, la plateforme connaît un succès retentissant : 45 millions de Français s’y sont déjà connecté.

Cathy Collart Geiger, patronne de Picard depuis 2020

Arrivée il y a un peu plus d’un an avec la volonté d’initier "un plan de croissance ambitieux", Cathy Collart Geiger a déjà connu l’immense satisfaction de voir Picard redevenir l’enseigne préférée des Français en 2021. Passée par Intermarché, Auchan ou encore Boulanger, la patronne de Picard a mené un parcours impressionnant dans le secteur de la distribution, en France comme à l’étranger. Picard compte sur son expertise pour asseoir un peu plus sa position de leader des produits surgelés en France.

>> Inscrivez-vous à notre newsletter "Yahoo Pour Vous" pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

"Avec plus de 1 050 magasins Picard, notre maillage a déjà une densité assez forte, qui peut encore être renforcée : d’ici cinq ans, nous allons implanter à peu près 200 magasins supplémentaires, en intégré et en franchise", explique-t-elle. Pour y parvenir, la présidente de Picard "cible désormais des villes de taille un peu plus moyenne, autour de 10 000 habitants". Objectif annoncé : 2 milliards de chiffre d’affaires en 2026.

Jean-Pierre Farandou, patron de la SNCF depuis 2019

Faites un rapide sondage dans votre cercle d’amis et dans votre famille en leur posant la question suivante : qui dirige la SNCF ? Vous pourrez féliciter chaudement ceux qui citent spontanément Jean-Pierre Farandou. Choisi pour succéder à Guillaume Pepy par Emmanuel Macron, ce visage inconnu du grand public dirige pourtant l’une des plus grandes entreprises françaises depuis 2019. Après avoir débuté sa carrière dans une compagnie minière aux États-Unis, cet ancien cheminot est entré à la SNCF en 1981 comme chef de gare avant d’y gravir tous les échelons. Avant cette nomination, ce Bordelais de 64 ans était le patron de Keolis, filiale de la SNCF qui opère des réseaux de bus et de tram dans de nombreuses villes françaises et à l’étranger.

VIDÉO - 5 choses à savoir sur la SNCF

Michel Aballea, patron de Decathlon depuis 2015

Michel Aballea a succédé en 2015 à Yves Claude à la tête d’Oxylane, le très discret groupe propriétaire de Decathlon, le géant mondial du sport. Jusque-là directeur général de Décathlon Inde, l’entrepreneur a fait ses preuves dans un environnement complexe.

"Michel Aballea n'a pas pour lui que son expérience en Inde, indiquent Les Échos lors de sa nomination. Il a également été directeur des marques du groupe, et a notamment créé Tribord, la marque des sports d'eau. Pour un groupe qui vend essentiellement des produits à ses marques au grand dam des marques internationales comme Nike et Adidas, il s'agit d'une compétence clef." En France, le chiffre d’affaires de Decathlon s’élève à 3,5 milliards d’euros pour 2020, en baisse de 5,5% par rapport à 2019 en raison de la crise sanitaire et des fermetures de magasins.

Antoine Jouteau, patron de LeBoncoin depuis 2015

"Le site répond à des besoins essentiels : se loger, se déplacer, équiper sa maison, trouver un job…". Lorsqu’il faut expliquer le succès de LeBonCoin depuis 15 ans, son patron Antoine Jouteau n’est pas avare d’arguments. Passé par une école de commerce, il rejoint le vide-grenier préféré des Français presque au début de l’aventure, en 2009. L’entrepreneur devient directeur général adjoint en janvier 2013 avant d’en prendre les commandes en janvier 2015. Parfois surnommé le "bulldozer" par ses équipes, le patron cultive une certaine simplicité. "De voiture, Antoine Jouteau n'a pas besoin pour rejoindre son lieu de travail. Il prend le métro depuis son domicile familial aux Lilas, de l'autre côté du périph’", écrivent Les Échos à son sujet en 2015.

Sur Leboncoin, les objets passent d'un propriétaire à un autre en donnant aux produits une deuxième, troisième, quatrième vie. "La transition écologique, le mieux consommer, les Français s’y sont convertis depuis des dizaines d’années et ce sont aussi les outils numériques qui ont permis de le faire. Le lien entre une plateforme numérique et le monde réel doit être très fort, et nous avons un rôle à jouer dans cet exercice", pense le chef d’entreprise.

Pour rappel, un Français sur deux achète régulièrement sur Leboncoin et 29 millions se connectent à la plateforme au moins une fois par mois.

Antoine Jouteau (Crédit : REUTERS/Francois Guillot/Pool)
Antoine Jouteau (Crédit : REUTERS/Francois Guillot/Pool)

VIDÉO - Picard, Leroy Merlin… Quelles sont les enseignes préférées des Français en 2021 ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles