La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 432,02
    +117,64 (+0,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

SNCF : un employé licencié après avoir mis en lumière des problèmes de facturation ?

Julien Sarboraria

Un salarié de la SNCF a-t-il été licencié pour avoir dénoncé des irrégularités dans des contrats que la société ferroviaire aurait passés ? C'est ce que dénonce l'homme licencié en juillet 2021, relate France 3 Occitanie. "Je suis un ancien acheteur à la direction SNCF TER Occitanie Financière. Et il se trouve que j'ai alerté ma direction sur des agissements suspects dans les factures et même dans la gestion des fournisseurs, principalement les taxis, concernant le transport de personnel SNCF. Mais cela m'a valu d'être licencié", explique-t-il à nos confrères.

Y a-t-il un lien de cause à effet ? Oui, selon le salarié, pour qui des prestataires de taxis, environ 20, auraient obtenu des marchés sans respecter les règles. Il explique que la "moitié des roulements obligatoires manquaient", et que cela posait "un vrai problème" puisque le marché représentait au total un million d'euros. C'est alors qu'il va alerter à l'époque sa hiérarchie, proposant même "une méthode de suivi" dans le but de faire économiser "500.000 euros" à sa société. "J’ai reçu suite à ces dénonciations d’anomalies de nombreux courriers, mise en demeure, blâme, demandes d’explications", détaille-t-il à France 3.

La suite ? La SNCF va ouvrir une enquête et conclure qu'il a dépassé le cadre de ses propres missions, "pénalisant ainsi le bon fonctionnement de son service et la relation avec les fournisseurs". Il est accusé également de "harcèlement moral" envers sa supérieure de l'époque, mais les dessous de l'affaire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

À quelques années de la retraite, votre entreprise vous a poussé vers la sortie ? Témoignez !
Justine Hutteau, fondatrice de Respire : “La clé de notre succès, c’est notre communauté”
Harcèlement au travail : les secteurs de la banque et de l’assurance les plus touchés
5 métiers verts dont les recrutements vont décoller en 2023 (et leur salaire)
Mal de dos, de poignet... Plus de huit salariés sur dix souffrent de trouble musculo-squelettique