Publicité
La bourse ferme dans 4 h 23 min
  • CAC 40

    7 350,40
    -163,33 (-2,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 771,88
    -89,99 (-1,85 %)
     
  • Dow Jones

    39 853,87
    -504,23 (-1,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0855
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    2 381,30
    -34,40 (-1,42 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 111,39
    -2 119,71 (-3,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 304,36
    -33,82 (-2,53 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,62
    -0,97 (-1,25 %)
     
  • DAX

    18 118,11
    -269,35 (-1,46 %)
     
  • FTSE 100

    8 090,09
    -63,60 (-0,78 %)
     
  • Nasdaq

    17 342,41
    -654,99 (-3,64 %)
     
  • S&P 500

    5 427,13
    -128,61 (-2,31 %)
     
  • Nikkei 225

    37 869,51
    -1 285,34 (-3,28 %)
     
  • HANG SENG

    17 004,97
    -306,08 (-1,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,2876
    -0,0031 (-0,24 %)
     

SNCF : les contrôleurs prêts pour une nouvelle grève en mai ?

Julien Sarboraria

Le bras de fer (re)commence. Après une mobilisation massive lors des vacances de février, un nouveau préavis de grève des contrôleurs SNCF a été annoncé pour mai, selon les informations de RMC. Le syndicat SUD-Rail n'exclut en effet pas cette possibilité, alors qu'une table ronde est prévue le 10 avril. Lors de cet événement seront notamment abordées les fins de carrière. La direction doit, à cette occasion, présenter un projet d'accord aux syndicats.

À ce sujet, les contrôleurs sont fermes : « Si les propositions ne sont pas à la hauteur de nos attentes légitimes, […] nous devrons de nouveau (malheureusement) nous mettre en grève », est-il évoqué dans une note diffusée par le collectif des contrôleurs CNA, qui mène la mobilisation en lien avec SUD-Rail. Le préavis déposé par ce dernier commence le mardi 30 avril et se termine le vendredi 31 mai. Un mois important puisque jalonné de nombreux jours fériés (1er Mai, 8 Mai, Ascension et Pentecôte).

Mais pas question pour les grévistes de la SNCF d'un mois de février bis : « On a décidé de ne pas faire grève pendant les vacances d’avril pour ne pas embêter les gens, explique un des responsables. Quand tu "tapes" pendant les vacances scolaires, les gens n'écoutent plus tes arguments. En février, on a clairement perdu la bataille de la com’ vis-à-vis de l’opinion publique », estime-t-il. De ce fait, l'idée d'une grève reconductible, évoquée, ne fait à l'heure actuelle pas partie des solutions envisagées.

« On a été raisonnables jusque-là, (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

iPhone : pour acquérir ce premier modèle, il faudra débourser plus de 90 000 euros !
Cyberattaque de France Travail : que faire en cas de violation de vos données personnelles ?
JO 2024 : branle-bas de combat dans les Armées pour la lutte anti-drones malveillants
«Choc des savoirs» : Gabriel Attal confirme des groupes de niveau pour le français et les mathématiques
Combien devront payer les salariés pour leur future formation ? Le grand lifting de Décathlon… Le Flash éco du jour